Remonter

Nodule thyroïde suspect de malignité

Rang

Nombre de messages : 5

Rejoint 2024-01-04

Bonjour,

Sur le forum, vous indiquez que la médecine chinoise peut agir sur les nodules bénins.
Pour les nodules malins vous conseillez plutôt de s’orienter vers la chirurgie. “La médecine chinoise ne guérit pas le cancer”.

Selon votre expérience, un nodule classé “suspect de malignité” de petite taille (8 mm) peut-il être évacué en totalité avec la pharmacopée et l’acupuncture ?
Avez-vous déjà traité ce type de cas et obtenu un résultat positif ?

Dans mon cas, la médecine conventionnelle m’oriente vers la chirurgie (retirer une partie de la thyroïde)
Théoriquement le nodule a environ entre 67 et 83 % de chance d’être cancéreux (données de 2023).
Les examens médicaux ne peuvent pas en dire plus.
Il reste toutefois un pourcentage de chance que le nodule ne soit pas cancéreux.

J’ai donc souhaité me tourner vers un professionnel de la Médecine Chinoise avant de m’orienter vers la chirurgie qui est non urgente.
Je souhaiterais toutefois avoir l’avis d’une personne très expérimentée en Médecine Chinoise.

J’ai réalisé deux séances d’acupuncture (1 par mois) et pris de la pharmacopée pendant 2 mois.
Pour le deuxième mois j’ai aussi pris de l’homéopathie vortex “i” qui accélère l’évacuation des mucosités.
Pensez-vous que le vortex “i” soit efficace ?
Dans combien de temps passer une échographie pour savoir si le nodule a diminué ?
Si le nodule n’a pas diminué à l’échographie, peut-on considérer que la médecine chinoise ne fonctionne pas sur mon nodule ?

Merci par avance de votre retour.

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 4778

Rejoint 2011-04-13

Marie,

Je continue à penser que la première chose à faire en cas de tumeur maligne, est l’opération chirurgicale.
Il y a toujours possibilité de faire régresser une tumeur avec l’acupuncture et la pharmacopée chinoise, mais cela reste très difficile et aléatoire.
La meilleure stratégie est d’utiliser les moyens des 2 médecines en combinaison, c’est là où il y a les mailleurs résultats.
En revanche, faire une séance d’acupuncture par mois ne sert à rien. Le bon rythme est 2 séances par semaine pour ce genre de pathologie.
Je ne connais pas l’homéopathie, donc je n’ai pas d’avis sur le remède que vous évoquez.

Rang

Nombre de messages : 5

Rejoint 2024-01-04

Je vous remercie pour ce rapide retour.
Cela m’aide à y voir un peu plus clair.

Rang

Nombre de messages : 5

Rejoint 2024-01-04


Bonjour,

Je me permets de rebondir sur votre dernière phrase “je ne connais pas l’homéopathie”.
Cela signifie qu’en médecine chinoise vous n’utilisez pas du tout l’homéopathie ? ou bien c’est seulement le vortex “i” que vous ne connaissez pas ?

Pour information le vortex “i” contient des nanoparticules d’huile de nigelle. Est-ce que vous utilisez le nigelle en médecine chinoise ?
Ci-joint la brochure du laboratoire pour information.

Bien Cordialement.

Images jointes

Vortex_Recto.PNGVortex_Verso.PNG

Cliquez sur la miniature pour voir l'image en taille réelle

Rang

Nombre de messages : 25

Rejoint 2022-10-16

L’homéopathie n’a strictement rien à voir avec la médecine chinoise.

Je tiens aussi à préciser qu’il y a une différence fondamentale entre la pharmacopée chinoise et l’homéopathie. Premièrement, le principe de l’homéopathie est de traiter les semblables par les semblables, tandis qu’en médecine chinoise, c’est l’inverse. On traite le froid par le chaud et le chaud par le froid.

Deuxièmement, et c’est le plus important, en pharmacopée chinoise, il y a des principes actifs parfois très importants, tandis qu’en homéopathie, les substances sont tellement diluées qu’il n’y a plus aucun principe actif.
Je vous laisse regarder les échelles de dilution en homéopathie pour vous rendre compte par vous-même que les principes actifs en fin de course dans le produit est très très faible.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Dilution_homéopathique

Rang

Nombre de messages : 5

Rejoint 2024-01-04

Bonjour,

Je vous remercie pour ce retour sur l’homéopathie.
La personne que j’ai consultée en médecine chinoise utilise pourtant l’homéopathie en complément de la pharmacopée chinoise !
L’homéopathie permettrait d’accélérer le processus d’évacuation d’un nodule thyroïdien.
Il s’agit d’une homéopathie un peu particulière car elle n’est pas disponible en France (vortex/laboratoire fractal)

Honnêtement je ne croyais pas trop à cette histoire d’homéopathie.
J’ ai choisis tout de même de la tester sur mon nodule seulement pendant 1 mois, d’une part parce que son coût est particulièrement élevé et d’autre part, parce que je n’ai jamais constaté de résultat très satisfaisant avec l’homéopathie.

J’ai repassé une échographie après le traitement pharmacopée + homéopathie, rien n’avait changé. La taille du nodule est restée stable, sans surprise !
J’ai décidé de stopper la médecine chinoise pour l’instant.

Je remercie ce site d’exister car j’ai pu avoir un éclairage sur mes interrogations.

Rang

Nombre de messages : 25

Rejoint 2022-10-16

Par rapport à ce que vous racontez, ça ne me choque pas qu’il n’y ait pas eu de changement à la radio.
Je ne connais pas le traitement spécifique que vous avez pris en homéopathie, mais s’il fonctionne sur le même modèle que le reste, les principes actifs dans le produit fini sont très bas, donc loin d’être nécessaire pour dissoudre un nodule. Et la dilution est automatique, si je ne m’abuse, dans tous les remèdes homéopathiques.

Dans ce cas précis, étant donné que la médecine chinoise et l’homéopathie n’ont rien à voir, je ne comprends même pas comment on peut prescrire de l’homéopathie sur un diagnostic de médecine chinoise (ou inversement..)

Sous quelle forme avez-vous pris votre pharmacopée ? Je soupçonne que vous ayez eu cela sous forme de comprimés, auquel cas, la posologie aura été probablement bien trop basse pour tenter de dissoudre un nodule (et quand bien même vous auriez eu de bonnes posologies, comme le dit Philippe Sionneau, ça reste compliqué et aléatoire dans tous les cas).