Dépression mentale et Xiao Yao San

Dans Troubles psychologiques et émotionnels

(Poudre pour être libre de toute contrainte)

Par Philippe Sionneau

phenix2Si le soutient psychologique ou l’antidépresseur chimique semblent être les thérapeutiques les plus usitées dans notre monde moderne, la médecine chinoise possède de grands atouts pour aider les dépressifs. La surpression du Foie est l’un des mécanismes pathologiques les plus répandus concernant la dépression mentale. Cette dernière provient alors des refoulements émotionnels, des colères rentrées, des frustrations, des insatisfactions, des ressentiments, des humiliations répétées, des "castrations éducatives" qu’induit ou qu’impose très souvent la vie en société. Il en découle une révolte ou colère intérieure qui provoque une moins bonne fluidité de la circulation du Qi dans l’ensemble du corps et bien sûr des émotions, qui favorise un excès de contrôle qui bloque l’élan vital du Hun-Foie. Il en résulte des troubles psychiques multiples et des dépressions mentales par insatisfaction, par frustration, par refoulement émotionnel. En pharmacopée, l’une des prescriptions de base pour ce déséquilibre est Xiao Yao San (Poudre pour être libre de toute contrainte). Nous proposons ici une explication succincte du fonctionnement de cette formule, particulièrement adapté à la déprime de type « stagnation du Qi du Foie ».

XIAO YAO SAN (Poudre pour être libre de toute contrainte)

(Cu Zhi) CHAI HU (radix Bupleuri) 3g, (Fu Chao) BAI ZHU (rhizoma Atractylodis Albae) 9g, (Chao) BAI SHAO YAO (radix Paeoniae Albae) 12g, (Sheng) DANG GUI (radix Angelicae Sinensis) 6g, FU LING (sclerotium Poriae) 6g, BO HE (herba Menthae) 3g, SHENG JIANG (rhizoma Zingiberis Recens) 3g, ZHI GAN CAO (radix Glycyrrhizae praeparata) 3g.

Explication de la formule

Pour bien analyser Xiao Yao San, il faut bien comprendre le mécanisme pathologique sous-jacent du déséquilibre auquel elle répond. Trois mécanismes courants peuvent se développer.

    1- Les perturbations émotionnelles dérèglent les fonctions de régulation et de drainage du Foie induisant une surpression du Foie. D’une part, cette surpression provoque une dysharmonie Foie/Rate, d’autre part, elle se transforme en Feu. Le Feu assèche le Sang. Il en découle une dysharmonie Foie/Rate avec Vide de Sang.

    2- Un Vide de Sang constitutionnel ou acquis favorise la stagnation du Qi du Foie, selon le principe que le Sang est la racine, la mère du Qi. En cas de Vide de Sang, le Qi se dérègle et stagne. Comme le Foie est l’un des organes le plus sujet au Vide de Sang, ce mécanisme est fréquent. Dans ce cas, la moindre émotion perturbatrice transforme le Vide du Sang du Foie en surpression du Foie. Comme la surpression du Foie induit fréquemment une dysharmonie Foie/Rate, il résulte de tout ça une dysharmonie Foie/Rate avec Vide de Sang.

    3- Une surpression du Foie d’origine émotionnelle produit une attaque transversale vers la Rate. Celle-ci, opprimée, ne transforme, ne produit plus correctement de Qi et de Sang. En conséquence nous avons comme résultat une dysharmonie Foie/Rate avec Vide de Sang.

XIAO YAO SAN, dans tous les cas, est une formule parfaitement adaptée. Nous pouvons expliquer son fonctionnement de la manière suivante :

Première groupe : régularise le Foie (Qi & Sang)

A- Harmonisation du Qi du Foie (harmonisation des fonctions du Foie)

CHAI HU (radix Bupleuri) est l’empereur, il draine le Foie, élimine la surpression. Chai Hu doit être sauté (Chao) ou sauté au vinaigre (Cu Zhi) pour les raisons évoquées dans l’explication de SI NI SAN (Poudre des quatre inversions). BO HE (herba Menthae) est le premier ministre de Chai Hu, il l’aide à régulariser le Qi du Foie, (il faut prescrire les tiges et les feuilles, car les feuilles seules risqueraient - à cause de leur nature ascendante - d’induire une montée du Yang du Foie qui n’arrangerait rien. Les tiges permettent de contrôler cette tendance et de régulariser le Qi du Foie).

B- Harmonisation du Sang du Foie (harmonisation de la forme du Foie)

BAI SHAO YAO (radix Paeoniae Albae) est le deuxième ministre de Chai Hu, il nourrit le Sang du Foie, calme le Foie, ancre le Hun, retient le Yang (contrôle les excès de la nature ascendante de Chai Hu). DANG GUI (radix Angelicae Sinensis) assiste Bai Shao Yao pour nourrir fortement le Sang du Foie. De plus, il active le Sang et prévient ainsi la stase de Sang qui peut être provoquée par la stagnation de Qi.

Deuxième groupe : régularise la Rate (Qi)

A- Harmonisation du Qi de la Rate (tonification du Qi de la Rate)

BAI ZHU (rhizoma Atractylodis Albae), FU LING (sclerotium Poriae), ZHI GAN CAO (radix Glycyrrhizae praeparata) sont trois des quatre ingrédients de SI JUN ZI TANG (Décoction des quatre gentlemen) qui est la formule de base pour tonifier le Qi du Centre. Ils renforcent efficacement les fonctions de transport-transformation de la Rate. Nous évitons d’employer DANG SHEN (radix Codonopsitis) (sauf dans les cas de grand Vide de Qi) car il tonifie trop fortement le Qi, ce qui a parfois pour conséquence de faire stagner le Qi, ce qu’il faut éviter ici. Si nous voulions le prescrit nous aurions tout intérêt à l’associer à MU XIANG (radix Saussureae) pour tonifier sans faire stagner. Enfin, SHENG JIANG (rhizoma Zingiberis Recens) qui peut être facultatif bien que souvent utile, tiédit le Centre et harmonise l’Estomac. En tiédissant le Foyer Médian, il favorise les fonctions de transformation de la Rate.

Modifications

  •     En cas de stagnation du Qi du Foie et dépression sévère, ajouter FO SHOU (fructus Citri Sarcodactylis) 9g, HE HUAN PI (cortex Albizziae) 9g, (Cu Zhi) (Guan) YU JIN (radix Curcumae) 9g.
  •     En cas de surpression du Foie qui provoque une stase du Sang du Foie avec douleur fixe et pongitive dans la poitrine et les hypochondres, langue violacée ou avec des points violacés, ajouter (Cu Zhi) YAN HU SUO (rhizoma Corydalis) 9g, (Chao Jiao) CHUAN LIAN ZI (fructus Meliae Toosendan) 6g, (Jiu Zhi) DAN SHEN (radix Salviae Miltiorrhizae) 9g.
  •     En cas de règles irrégulières, dysménorrhée, syndrome prémenstruel, ajouter (Jiu Zhi) DANG GUI (radix Angelicae Sinensis) 9g, (Jiu Zhi) YI MU CAO (herba Leonuri) 12g, (Chao Huang) MU DAN PI (cortex Moutan radicis) 9g.
  •     Si la dépression s’accompagne de troubles digestifs tels que régurgitations acides, nausées, éructations fréquentes, hoquet, dus à une dysharmonie Foie/Estomac, ajouter (Jiang Zhi) BAN XIA (tuber Pinelliae) 6g, (Sheng) XUAN FU HUA (flos Inulae) 6g, et (Sheng) DAI ZHE SHI (Haematitum) 15 g ou SHENG JIANG (rhizoma Zingiberis Recens) 9g.
  •     Si la dépression s’accompagne de troubles digestifs tels que plénitude ou douleur abdominale, flatulences, borborygmes, fatigue postprandiale, diarrhées ou selles lientériques dus à une dysharmonie Foie/Rate, ajouter BAI ZHU (rhizoma Atractylodis Albae) 9g, FU LING (sclerotium Poriae) 9g.
  •     En cas d’oppression de la poitrine, ajouter JIE GENG (radix Platycodi) 6g, et remplacer ZHI SHI (fructus Citri Aurantii Immaturus) par ZHI KE (fructus Citri Aurantii) 9g.
  •     En cas de douleur et tension des seins et/ou de kystes, ajouter QING PI (pericarpium Citri Reticulatae Viride), 6g, WANG BU LIU XING (semen Vaccariae), 9g, JU YE (folium Citri Reticulatae), 6g.
  •     En cas de douleur sévère dans les hypochondres, ajouter (Chao) CHUAN LIAN ZI (fructus Meliae Toosendan), 6g, YAN HU SUO (rhizoma Corydalis) 9g.
  •     En cas de dépression sévère, insomnie, agitation, ajouter HE HUAN PI (cortex Albizziae), 12g, (Chao) SUAN ZAO REN (semen Zizyphi) 12g.

*************************

Se former en acupuncture - la formation qui change tout : cliquez ici pour en savoir plus...

Se former en diagnostic et en pharmacopée - la formation de référence : cliquez ici pour en savoir plus...

Se former à la diététique chinoise - les vrais outils de la diétothérapie chinoise : cliquez ici pour en savoir plus...

Des formations en ligne de grande qualité pédagogique en médecine chinoise : cliquez ici pour en savoir plus...

Apprendre des théories essentielles de la médecine chinoise et de la pharmacopée online : cliquez ici pour en savoir plus...

Des livres de référence pour l'étude et la pratique de l’acupuncture et la médecine chinoise : cliquez ici pour en savoir plus...

Remonter