Remonter

Douleur estomac

Rang

Nombre de messages : 17

Rejoint 2019-04-11

Bonjour à tous !
Comment interpréter la douleur de l’estomac en Jing Fang ?
Je précise l’état actuel de mon raisonnement :

- il me semble évident que l’estomac-organe relève de l’interne (Yin ou Yang), mais :

- en terme de localisation, l’estomac appartiendrait au XIN XIA, or je ne me souviens pas qu’on ait parlé de douleur du XIN XIA (seulement d’amas dur ou mou)...

- du coup, quand il y a douleur, l’estomac est-il à considérer comme appartenant à l’abdomen et être traité avec une formule qui agit sur la douleur abdominale spasmodique (avec ZGC, DZ, BSY ou YT), sachant que la douleur décrite par les patients n’est pas de cette nature, mais plutôt de type irritation, brûlure, acidité ?

- faut-il faire la distinction entre remontée acide et sensation de brûlure de l’estomac (comme tu l’as dit une fois, Philippe, je crois que c’était en Zang Fu) ?
Si oui, à quoi cela sert-il en Jing Fang ?

- au vu de mes quelques patients qui présentent ce symptôme chronique (souvent traité avec des inhibiteurs de la pompe à protons ou des antiacides), j’aurais tendance à le classer dans le TAI YIN (en croisant avec les signes accompagnateurs) : le froid vide interne ne permet plus à l’estomac d’assurer sa fonction de descente des grains et de l’eau, qui stagnent et fermentent (donc créent la douleur), voire qui remontent sous forme acide… J’ai bon ?
Mais je ne sais pas alors comment interpréter la sensation de brûlure vive, au point de devoir se poser un pack de glace sur l’estomac !! La stagnation alimentaire chronique due au vide interne suffit-elle à expliquer cela ?
Du coup, on traite uniquement le TAI YIN, ou alors on considère que le YANG MING est aussi concerné par cette brûlure (sans pour autant qu’il y ait ni soif ni constipation ni transpiration ni crainte du chaud ni pouls de plénitude…)?

- dans un tel cas, mon premier réflexe est SI NI TANG, mais n’y a t’il pas risque d’aggraver l’irritation de l’estomac avec GAN JIANG ?

- y a t’il une (ou des) formule particulière qui traite la douleur (acide et/ou brûlante) de l’estomac ?

- et enfin, quand la fonction de l’estomac de réception du bol alimentaire est tellement lésée que plus aucun aliment ne peut être ingéré sans provoquer une aggravation de la douleur, le traitement per os est-il judicieux ?

... Voilà, vous savez tout de mes interrogations gastriques !!

Rang

Nombre de messages : 17

Rejoint 2019-04-11

Précision :
On trouve le symptôme “douleur du XIN XIA” dans les formules mi-interne mi-externe, mais je l’avais compris comme une douleur de la zone épigastrique qui n’est pas particulièrement affectée par l’ingestion alimentaire…
En d’autres termes (non-chinois !) : cela concernerait plutôt le plexus solaire que l’estomac-organe.
Je me trompe ?

D’autre part, dans mon cas de douleur brûlante +++ de l’estomac, je n’ai relevé aucun symptôme qui m’orienterait vers un Shao Yang ou un Jue Yin (ni extrémites froides, ni bouche sèche ou amère, ni alternance fièvre/frissons, ni nausée, ni vomissement, ni céphalée, ni vertiges, ni acouphènes, ni yeux rouges, ni palpitations, ni diarrhée, ni constipation, ni toux, ni douleur gorge, ni dysurie, ni plénitude RTL…)

Il y a néanmoins (en plus de la douleur brûlante de l’estomac aggravée à l’ingestion) : douleur abdominale récente + dysphorie-agitation + confusion mentale et idées fixes + inappétence et ingestion de 2 litres d’eau par jour.
Ces 2 derniers signes sont peu clairs :
=> Mange très peu parce que ça majore la douleur ou par manque d’envie ? (n’arrive à avaler que des gâteaux secs)
=> Boit beaucoup parce que vraie soif ou parce qu’il “faut boire” ?
Pouls profond, lent (60), tend à être faible. Langue rose avec enduit blanc légèrement gras.

J’ai donc opté pour le TAI YIN. Mais je ne sais pas si cela peut expliquer la douleur gastrique brûlante...?
Et si un tel estomac est en mesure d’accepter l’ingestion d’une décoction de plantes…?

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 4012

Rejoint 2011-04-13

Magali,

Grosse question :- ))))

Magali B - 08 Avril 2021 07:36 MATIN

Comment interpréter la douleur de l’estomac en Jing Fang ?


La douleur de l’estomac peut se rencontrer dans tài yīn, yáng míng, shào yáng, jué yīn !

Magali B - 08 Avril 2021 07:36 MATIN

- du coup, quand il y a douleur, l’estomac est-il à considérer comme appartenant à l’abdomen et être traité avec une formule qui agit sur la douleur abdominale spasmodique (avec ZGC, DZ, BSY ou YT), sachant que la douleur décrite par les patients n’est pas de cette nature, mais plutôt de type irritation, brûlure, acidité ?

Quelles que soient les modalités de la douleur épigastrique avec ou sans amas, acidité, brûlure, tec. Cela relève des 4 systèmes évoqués ci-dessous. Ensuite, les symptômes accompagnateurs te permettent de déterminer s’il s’agit de l’un ou l’autre.

Magali B - 08 Avril 2021 07:36 MATIN


- faut-il faire la distinction entre remontée acide et sensation de brûlure de l’estomac (comme tu l’as dit une fois, Philippe, je crois que c’était en Zang Fu) ?
Si oui, à quoi cela sert-il en Jing Fang ?

Pour moi ces 2 modalités sont trompeuses, je ne diagnostique jamais sur leur base. Je regarde ‘environnement symptomatique pour sentir s’il y a vide ou plénitude, froid ou chaleur, etc.

Magali B - 08 Avril 2021 07:36 MATIN


- au vu de mes quelques patients qui présentent ce symptôme chronique (souvent traité avec des inhibiteurs de la pompe à protons ou des antiacides), j’aurais tendance à le classer dans le TAI YIN (en croisant avec les signes accompagnateurs) : le froid vide interne ne permet plus à l’estomac d’assurer sa fonction de descente des grains et de l’eau, qui stagnent et fermentent (donc créent la douleur), voire qui remontent sous forme acide… J’ai bon ?

Excellent. Il y a d’autres causes que le tài yīn l’acidité gastrique. Voir plus haut.

Magali B - 08 Avril 2021 07:36 MATIN


Mais je ne sais pas alors comment interpréter la sensation de brûlure vive, au point de devoir se poser un pack de glace sur l’estomac !! La stagnation alimentaire chronique due au vide interne suffit-elle à expliquer cela ?

Peu importe la cause de la chaleur du yáng míng, si la sensation de brûlure est vive, au point de devoir se poser un pack de glace sur l’estomac, c’est probablement du yáng míng. Il faut quand même vérifier les autres symptômes car les patients sont souvent déphasés ! Soif, faim, selles, mictions, etc.

Magali B - 08 Avril 2021 07:36 MATIN


- y a t’il une (ou des) formule particulière qui traite la douleur (acide et/ou brûlante) de l’estomac ?

Il y en a beaucoup ! Toute la série de Bàn Xià Xiè Xīn Tāng 半夏泻心汤 (Décoction de Rhizoma Pinelliae Ternatae pour drainer l’épigastre), Xiǎo Chái Hú Tāng 小柴胡汤 (Petite décoction de Radix Bupleuri), Fú Líng Yǐn 茯苓饮 (Décoction de Sclerotium Poriae Cocos), Xiǎo Bàn Xià Tāng小半夏汤 (Petite décoction de Rhizoma Pinelliae Ternatae), et plein d’autres… Je n’utiliserais pas Sì Nì Tāng 四逆汤 (Décoction des quatre inversions) !!!! Ce n’est pas son syndrome ! On a vu un tas de formule tài yīn orietntées vers le digestif, pareil pour jué yīn, un peu aussi sur shào yáng et yáng míng…

Magali B - 08 Avril 2021 07:36 MATIN


- et enfin, quand la fonction de l’estomac de réception du bol alimentaire est tellement lésée que plus aucun aliment ne peut être ingéré sans provoquer une aggravation de la douleur, le traitement per os est-il judicieux ?

Faut le tenter en petites gorgées à prendre sur plusieurs heures s’il faut…

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 4012

Rejoint 2011-04-13

Magali B - 08 Avril 2021 12:38 APRÈS-MIDI

Précision :
On trouve le symptôme “douleur du XIN XIA” dans les formules mi-interne mi-externe, mais je l’avais compris comme une douleur de la zone épigastrique qui n’est pas particulièrement affectée par l’ingestion alimentaire…
En d’autres termes (non-chinois !) : cela concernerait plutôt le plexus solaire que l’estomac-organe.
Je me trompe ?

D’autre part, dans mon cas de douleur brûlante +++ de l’estomac, je n’ai relevé aucun symptôme qui m’orienterait vers un Shao Yang ou un Jue Yin (ni extrémites froides, ni bouche sèche ou amère, ni alternance fièvre/frissons, ni nausée, ni vomissement, ni céphalée, ni vertiges, ni acouphènes, ni yeux rouges, ni palpitations, ni diarrhée, ni constipation, ni toux, ni douleur gorge, ni dysurie, ni plénitude RTL…)

Il y a néanmoins (en plus de la douleur brûlante de l’estomac aggravée à l’ingestion) : douleur abdominale récente + dysphorie-agitation + confusion mentale et idées fixes + inappétence et ingestion de 2 litres d’eau par jour.
Ces 2 derniers signes sont peu clairs :
=> Mange très peu parce que ça majore la douleur ou par manque d’envie ? (n’arrive à avaler que des gâteaux secs)
=> Boit beaucoup parce que vraie soif ou parce qu’il “faut boire” ?
Pouls profond, lent (60), tend à être faible. Langue rose avec enduit blanc légèrement gras.

J’ai donc opté pour le TAI YIN. Mais je ne sais pas si cela peut expliquer la douleur gastrique brûlante...?
Et si un tel estomac est en mesure d’accepter l’ingestion d’une décoction de plantes…?

Magali, si tu veux une aide plus active de la communauté Jing Fang, poste tes messages au bon endroit :-)