Remonter

MTC et Loi d’hormèse- exposition au froid

Rang

Nombre de messages : 1

Rejoint 2021-01-18

Bonjour Monsieur Sionneau,

J’ai un questionnement dont je ne trouve pas de réponse pour le moment.
Il y a depuis quelques années un engouement et de plus en plus d’adeptes sur la pratique de la douche air, eau froide et bain glacé quelque soit les saisons, même en hiver dans les lacs et rivières gelés, marche pieds nus dans la neige (Méthode Wim Hof (dont je ne connais pas), avec des pratiques et respirations spécifiques avant et après l’exposition au froid, en hyper-oxygénation ,)
Les recherches scientifiques s’intéressent et prouvent les bénéfices sur la santé physique, mentale, émotionnelle et sur nos défenses immunitaires.  De nombreuses pathologies sont soignés par cela dont la cryothérapie.
Je ne pense pas qu’on ait suffisamment de recul sur le long terme.

Selon la médecine traditionnelle chinoise,  l’homme doit se mettre au rythme des saisons. En hiver , se protéger du froid pour ne pas blesser et affaiblir le système rein et vessie. Manger chaud,  l’énergie Yang doit être protégée…
En entraînant le corps au froid, loi d’hormèse, de cette sorte, est ce que on épuiserait pas le Yuan Qi/Jing, notre capital énergie héréditaire ? Dont cela pourrait avoir un impact et diminuer la longévité.

Je suis de nature curieux et j’expérimente depuis quelques mois la douche froide mais reste prudent par rapport à cela,  bien que je ressens les bénéfices.

Je pense qu’il faut trouver le juste équilibre entre bénéfices santé et longévité. Et de plus, une chose peut être bénéfique à quelqu’un et être délétère pour une autre personne selon notre état énergétique et santé du moment

Je suis curieux de voir comment va vieillir Monsieur Wim Hof et jusqu’à quel âge va t’il vivre, possible en bonne santé mais jusqu’à quel âge?. Cette méthode semble être éloignée des pratiques taoïstes de longévité non?

Pour mesurer l’impact et voir si il y a des risques de toute nouvelle méthode, médicaments etc. Il faut au moins 50 ans, je crois?

J’aimerais avoir votre point de vue éclairé et expérimenté par rapport la MTC sur ce sujet.

Merci d’avance de l’attention que vous accorderez à mon message.

Chaleureusement
Luc

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 3777

Rejoint 2011-04-13

Luc,

J’ai l’impression que vous avez répondu à l’essentiel de vos questions !
Je pense que vous avez déjà votre petite idée 

Avant de donner mon avis, je voudrais dire que cette mode me rappelle celle du crudivorisme à la fin des années 80, début des années 90. Il y a eu un énorme engouement et on y trouva d’énormes avantages pour la santé, etc. Et au final, aujourd’hui, seuls quelques marginaux appliquent la panacée. On peut dire que le crudivorisme a disparu du paysage. Et c’est normal, ce qui ne tient pas la route tend à disparaître, tôt ou tard.

Dès que vous éloignez le corps d’un environnement pollué et intoxiquant, cela apporte des améliorations. C’est pourquoi manger cru, principe pas très en accord avec la médecine chinoise, peut aider véritablement certaines personnes. Cependant, mettez l’ensemble de la population au crudivorisme et vous verrez de gros dégâts.

Pour l’histoire du froid, c’est simple. C’est une agression qui oblige le corps à se défendre et ainsi favorise une stimulation de l’immunité. Cela fonctionnera chez une personne en relative bonne santé. Je pense que ça peut être beaucoup plus périlleux pour une personne qui est faible, malade, en vide de yáng.

Il y a un principe que les indiens, les tibétains et les chinois avaient compris et exprimé dans leur médecine traditionnelle : il faut individualiser le traitement. Aucune méthode aussi incroyable qu’elle paraisse n’est adapté à tout le monde. Le stress par le froid sera bon pour certains, indifférents pour d’autres et source d’ennuis de santé quelques-uns.

L’humain est complexe, il faut s’adapter à cette complexité, sinon la médecine devient hasardeuse et génératrice d’iatrogénie importante comme c’est le cas avec notre médecine moderne.