Remonter

Au sujet du SHANG HAN LUN

Rang

Nombre de messages : 6

Rejoint 2018-07-24

Bonjour !
Vous parliez avec une telle conviction de l’ouvrage SHANG HAN LUN de Zhang Zhongjing que je me suis décidé à le lire, en français bien sur.
J’ai passé l’âge pour partir étudier en Chine. Avec 20 ou 30 ans de moins je l’aurai fait volontiers.
On m’a conseillé la Traduction & notes d’Abel Gläser, Editions de l’Institut Liang Shen de Médecine Chinoise Genève.
Il existe aussi la traduction d’ Eric Perez, diplômé universitaire 3ème cycle de la Faculté de Médecine de Montpellier : “Médecine et Pharmacopée Chinoise Générale” et certifié de la Fédération Européenne de Médecine Chinoise. Autodidacte, il a également été formé, à Paris, sous la direction du Pr Eric Marié, aux différentes matières
Je reste partager car je n’ai pas les outils pour les départager, paraissant tous 2 compétents et très sérieux.
Avec un avantage pour le 1er qui est doctorant en Chine , qui y réside, qui y vit et où il pratique son art.
Pour le 2 eme il est dit qu’il lit aussi le chinois médical .
Etant donné le sujet complexe et subtil, une traduction peut varier selon nos perceptions.
Que pouvez vous en dire ?
Et pourquoi pas : auriez vous dans vos projets de le traduire aussi ?
Merci pour votre réponse.
Abdel

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 4244

Rejoint 2011-04-13

Abdel,

Où m’aviez-vous entendu parler de cet ouvrage ?
Quel est votre objectif par rapport à cette lecture ?

Rang

Nombre de messages : 6

Rejoint 2018-07-24

Bonjour

Vous parliez de cet auteur dans une vidéo sur votre site.
Mon objectif est de comprendre sa pensée, sa méthode.
C’est de la curiosité intellectuelle.

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 4244

Rejoint 2011-04-13

Abdel,

Ce genre d’ouvrage ancien est incompréhensible avec une lecture “normale”.
Il a été écrit en chinois, sous la dynastie Han, avec une structure mentale très différente de la notre aujourd’hui et avec une organisation qui n’est pas homogène.
Il faudrait que vous puissiez avoir une traduction avec des explications approfondies pour pouvoir comprendre de quoi il parle vraiment.
Or, il n’existe pas en langue occidentale aujourd’hui un tel ouvrage.
Si vous achetez n’importe quelle traduction que vous citez, vous allez fermer l’ouvrage très vite et le mettre dans votre cave ou allumer un feu de cheminée avec. C’est une option.
Ce livre ne se lit pas, il s’étudie à la lumière d’un expert qui applique la méthode qui sous-tend le texte. Là encore, la plupart des “experts” sont surtout des théoriciens qui n’ont même pas vraiment complètement compris de quoi se livre parle.

Rang

Nombre de messages : 6

Rejoint 2018-07-24

Evidemment qu’une lecture ” normale ” n’est pas possible et qu’ il y a une nette différence entre lire et étudier.
Je suis aussi de tradition orientale et je comprends la problématique d’une transposition d’un contexte culturel dans un autre surtout avec un écart de presque 2 millénaires.
Si je dis que des tournures de pensées chinoises me sont familières, je paraitrais prétentieux et pourtant il y a plein d’éléments qui sont quasi identiques à ma culture d’origine , c’est pourquoi le sujet m’intéresse car cela me parle et m’y retrouve.
D’autant plus que des transferts culturels se sont produits dans le passé entre les 2 mondes , éléments de géomancie par exemple.
Mon problème et merci d’y avoir répondu était de savoir si je n’allais pas faire un achat ( onéreux ) pour rien.
Je me doutais d’un tel problème. Et je n’avais pas les outils ( expérience du sujet et du domaine ) pour me faire une idée critique correcte pour une décision correcte.
Donc je vais m’abstenir.
Une fois des problèmes de finance résolus ( au plus vite j’espère ),  je répondrai à la proposition implicite de m’inscrire à une de vos formations sur ce thème.
J’ai lu les remarques et demandes faites pour que vous diffusiez plus et je comprends votre réticence à cause, disons le tout net, des voleurs et plagias en tout genre que vous dénoncez et vous avez raison de le faire.
Triste époque qui se distingue par la contrefaçon tout azimut.