Remonter

C’est reparti de plus belle, dur à comprendre.

Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 230

Rejoint 2012-11-13

Patiente traitée depuis janvier pour insomnie
Traité une première fois pour un syndrome Wu Ling San (18jours)
Puis second traitement avec Er Jia Long Gu Mu Li Tang (18 jours)
Puis 3ème traitement avec Er Jia Long Gu Mu Li Tang (18 jours)

Arrêt 2 mois des traitements et là tout recommence (en pire) nycturie +++ et insomnie +++
Les séance d’acu en général amplifient l’insomnie, comme si de faire travailler le Qi le “vidait” et du coup la Chaleur que je déduis de cela comme secondaire (mauvaise interprétation de ma part ?) était amplifiée (insomnie +++ après séances en général alors que on calme le Shen).

Quelques signes d’origine pour illustrer le traitement d’un Tai Yang/Yang Ming /Tai Yin au Shao Yin/Yang Ming/Tai Yin :
- dès que bois va uriner, (ralenti voir stoppé avec les traitements)
- nycturie (diminué voir stoppé avec les traitements)
- à soif, (toujours globalement)
- transpire facilement, (rien a bougé même avec traitement)
- éternuements la nuit quand se réveille avec sensation de froid et écoulement nasal (stoppé avec traitements puis retour léger)
- craint le froid (toujours mais moins)
- palpitation (stoppé avec traitement)
- selles RAS bien moulé et 1 voir 2 fois par jours.
- douleurs lombaires cervicales et articulaires (stoppées avec traitements).

Ma réflexion est de dire le Tai Yin n’a pas été assez traité “drastiquement” et un syndrome Shen Zhuo Tang pourrait être à propos pour voir si en gérant bien les LO. les choses redevenaient dans l’ordre et alors seulement après on finit avec ce qu’il reste des signes de surface ?

Ou alors faut-il continuer Er Jia Long Gu Mu Li Tang plus longtemps (déjà 6 semaines de traitement) ?

Que pensez vous de tout cela ?

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 2860

Rejoint 2011-04-13

scottishgab,

Pas beaucoup de temps en ce moment.

Le problème n’est-il pas qu’il est très rare, très exceptionnel, de traiter des troubles chroniques aussi marqués en moins de 2 mois de traitement où la médecine occidentale donnerait un traitement à vie ? N’aurait-il pas fallu, simplement donner un traitement de soutien, plus léger, plus tranquille pour maintenir le nouvel équilibre en place ?

A force de faire des miracles avec cette méthode de diagnostic, n’oublions-nous pas de proposer à nos patients des séances d’acupuncture régulière de soutien ou un autre traitement de phytothérapie plus doux ?

C’est une réflexion…

Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 230

Rejoint 2012-11-13

Merci Philippe pour cette réponse très éclairante . Ele me permet une saine acceptation de la situation et de continuer à travailler tout cela en toute quiétude.
A samedi !!!