↑ Remonter

A propos de 3RM et Tou Tian Lang

Rang

Nombre de messages : 1

Rejoint 2018-05-03

Philippe,
Dans vos recommandations concernant le 3RM, vous écrivez (p. 683-684 des “Points essentiels”) qu’il faut éviter “les insertions trop profondes”. Comment concilier cette remarque de bon sens avec la méthode de “Pénétration de la fraîcheur céleste” qui suppose, si nous sommes d’accord, deux insertions profondes de l’aiguille, au début et à la fin de cette manipulation? Si on souhaite piquer 3RM vers 2RM, ce sera en oblique et on ne va de toute façon pas profond. Donc, piquer 3RM vers 2RM avec un Tou Tian Lang ? Merci.

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 2803

Rejoint 2011-04-13

Merci Zak pour votre question intéressante.

Je confirme qu’en principe chez une personne n’ayant pas de surpoids, RM 3 (zhōng jí 中极) ne se pique pas profondément à cause du risque de léser les organes internes.

Par ailleurs, chaque point possède sa profondeur théorique et idéale. Entre la peau et le « fond » du point, il y a un espace, une « épaisseur ». Pour appliquer la méthode de la pénétration de la fraîcheur céleste, vous devez diviser en trois étages cette épaisseur et appliquer la technique de la même manière.

Cela signifie que les 3 niveaux n’ont pas la même ampleur sur un RM 3 (zhōng jí 中极), sur un E 36 (zú sān lǐ 足三里) ou sur un VB 30 (huán tiào 环跳). Il faut donc adapter la profondeur de l’insertion en gardant l’esprit de la technique.

Bien entendu cette méthode comme d’autres nécessitent quand même un minimum de profondeur, ce qui exclut les points proches des extrémités comme les jǐng-puits (井), yíng-jaillissement (荥), etc.