Remonter

Qigong medical par alkan Johnson es ce reconnu?

Rang
Rang

Nombre de messages : 33

Rejoint 2013-09-26

Ok merci

Que pensez vous de ce passage de livre ?

https://www.persee.fr/doc/hom_0439-4216_1987_num_27_101_368764

Mais dans histoire de la médecine chinoise et de la médecine chamanique

L’origine est l empereur jaune ? C cela ?

A quoi ressemblait sa méthode ?

Y a t il quelque date clé pour comprendre l évolution de ces médecine distincte ? Mtc et médecine mystique (si je peux l appeller ainsi)

Si dans l histoire elles étaient UNE SEULE MEDECINE PUIS ELLES SONT SEPAREE?

ou la médecine chamanique viendrait plus des steppes mongole ou des nomade errant ? Etc

Avatar
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 71

Rejoint 2011-07-05

Le premier tome des livres de Johnson explique cecôté historique:
http://amzn.to/2vRNTuh

Il faut bien comprendre une chose, c’est qu’il n’y a pas UNE Médecine Chinoise qui a traversé les siècles mais DES Médecines Chinoises.
Il y a eu plusieurs refonte dans l’histoire à travers les siècles.
L’une des plus récente est une volonté politique de Mao et du Parti Communiste chinois de nous faire croire qu’il n’y a qu’une seule Médecine Chinoise.
C’est trop long à expliquer, c’est pouruoi je suis actuellement en train de tourner ces explication en vidéo sous forme d’épisode pour le Qi Gong et par ricochet pour la Médecine Chinoise.

Les conséquences de cette volonté politique sont à la fois bonnes et moins bonnes.
Bonne parce qu’avant Mao, il y a eu une tentative de faire disparaitre la Médecine Chinoise et lui l’a réhabilité.
Et moins bonne parce qu’en la réhabilitant, elle a été tronquée de certaine partie jugée “féodal” ou ésotérique et on a fait abstraction de certaines médecines transmisent dans les familles (Tung…) ou de maïtre à disciple.

C’est trop long a expliqué et en ce qui concerne la séparation chamane-médecine, elle est beaucoup plus ancienne et c’est encore plus compliqué puisqu’à l’époque de Confucius, il a viré les femmes qui étaient “LES” chamanes par définitions du “gouvernements”...

Bref tu auras compris que c’est pas aussi simple qu’on veut bien le croire.

A la rentrée, je publierai la suite des vidéos qui expliquent l’histoire du Qi Gong et du Qi Gong médical pour comprendre comment on en est arrivé à la situation d’aujourd’hui et pourquoi beaucoup pense comme toi qu’il n’y a qu’une médecine à l’origine.

Voilà le premier épisode, abonnez-vous pour savoir quand les autres seront en ligne:
https://youtu.be/GHmmAwPIuI4

Bon Qi !
Fatah

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 4073

Rejoint 2011-04-13

fatah - 08 Août 2020 12:33 APRÈS-MIDI

L’une des plus récente est une volonté politique de Mao et du Parti Communiste chinois de nous faire croire qu’il n’y a qu’une seule Médecine Chinoise.

Et moins bonne parce qu’en la réhabilitant, elle a été tronquée de certaine partie jugée “féodal” ou ésotérique et on a fait abstraction de certaines médecines transmisent dans les familles (Tung…) ou de maïtre à disciple.

Hum… Mon ami Fatath ! Je ne pense pas qu’il y a eu une volonté de la part du parti communiste chinois de faire croire qu’il y a une seule médecine chinoise. En outre, il ne faut pas prendre le peuple chinois pour inculte et dégénérer ! Les chinois vivent avec les différents courants médicaux depuis 2500 ans. On ne peut pas leur cacher que la médecine chinoise est diverse.

En revanche, il y a eu très probablement le désir de proposer un enseignement homogène dans les universités pour former de grandes quantités de médecins chinois nécessaires à la population. Il y a eu obligatoirement des choix, mais est-ce vraiment politique ? On a choisi un type d’interprétation de Shāng Hán Lùn (Traité des lésions du froid), un style de Tui Na, une approche particulière de la pharmacologie chinoise, etc. Je pense que le but n’était pas de détruire la diversité mais plutôt de créer une homogénéité afin que la médecine chinoise entre dans l’ère moderne, dans l’enseignement universitaire. Je ne sais pas si c’est bien ou mal.

Ce qui s’est véritablement passé, c’est qu’une fois que des spécialistes s’étaient accaparés le pouvoir d’une spécialité (tuina, neijing, shanghanlun, jinguiyaolue, acupuncture, etc.), ils se sont empressés de garder leur prestige, leur pouvoir, en imposant leur approche comme étant celle qui devait être transmise. On voit toujours la Chine comme étant très centralisée. J’ai vu aussi beaucoup de petits empereurs locaux qui faisaient leur loi à leur avantage. Les choix initiaux ont perduré non pas à cause de la politique mais pour des raisons tristement humaines. Ceci dit, tout cela est de moins en moins actuel et la diversité au sein de la médecine chinoise se développe beaucoup en Chine.

Fatha, l’enseignement des familles n’a pas été ostracisé par des salauds de rouges avec le couteau entre les dents. Il était simplement gardé secret dans les familles… Le secret c’était les droits d’auteur en Chine à l’époque (et toujours aujourd’hui).  Je pense que ta pensée est encore bien imprégnée par les idées préconçues des occidentaux qui ont du mal à pénétrer le fonctionnement de cette civilisation.

Maintenant, j’ouvre un autre débat en parallèle : penses-tu qu’aujourd’hui nous avons les moyens d’enseigner dans le style « maître à disciples » ? Sommes-nous prêts à accepter que nos chirurgiens, nos généralistes pensent la médecine de manière complètement différente ? Imagine comment pourrait se faire la communication entre professionnel, dans un bloc opératoire ?

Nous fantasmons beaucoup sur un enseignement « ésotérique », « maître-disciple », « dans le secret des familles médicales »… On a le droit. Est-ce encore adapté à notre monde d’aujourd’hui ?

Avatar
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 71

Rejoint 2011-07-05

Tu te méprends sur ma pensée. J’ai répété plusieurs fois que ce n’est pas sur les groupes ou les forums qu’on peut s’étendre sur le sujet parce que ça amène inévitablement au genrede réduction que tu viens de faire.

En 1911, on a voulu purement et simplement interdire la médecine chinoise et c’est le peuple qui a réagit et surtout les médecins “chinois”.

Je fais une grande différence entre un peuple et ses dirigeants et je ne suis pas de ceux qui voit le mal partout, c’est ce que j’ai écrit dans les quelques lignes.

J’ai choisi de moins intervenir sur les réseaux et d’utiliser Youtube pour justement éviter les amalgames et la perte d’énergie que tu sais que tout celà génère avec un tas de biasi cognitifs.

Mao et le reste ont “souhaité” officiellement “réunir” les 2 médecines pour diverses raisons et ça s’est fait sur plusieurs phases.

La garde du savoir se fait depuis des générations et continues de se faire de façon “secrètes” comme l’a rappelé le film IP MAN 4 qui est actuellement au cinéma ou l’on voit les difficultés de Bruce Lee de démocratiser “ces” savoirs.

Contrairement à ce que pensent une partie des “occidentaux”, je ne suis pas non plus de ceux qui pensent que “les” savoirs se sont barés de Chine quand les maoistes ont mis les grands maîtres dans les lao gai (les goulags à la chinoise) et que beaucoup se sont sauvés de Chine.

Bref, il y a trop de facteurs pour en débattre sans qu’on fasse des réductions et des amalgames et ça n"cessite de rentrer dans détails qui doivent être amener progressivement et historiquement.

Pour ma part, c’est un travail que j’ai entamé et qui va m’attirer quelques ennuis puisque c’était déjà le cas par le passé, certaines vérités ne sont pas bonne à dire et on va dire que certains représentants “chinois” m’ont demandé officieusement de taire quelques parties historiques, ce que je suis incapable de faire. Je vais rester le plus factuel possible sans forcément y mettre m’ont grain de sel et pour que chacun est le plus d’élément à sa disposition pour fair d’autre recherche et se faire leur propre idée eux-mêmes.

Mais pour ça il faut tordre le cou aux biais cognitifs… (le fait qu’il y ait une transmission unique d’un savoir ancestral… le fait que le Qi Gong par exemple est sans danger et praticable par tout le monde sans conséquences… le fait que les occidentaux ne voit que le mal “communiste chinois” (même si ma prochaine vidéo s’intitule QI GONG une création du parti communiste (mais que) est “factuel”).

Tu sais aussi bien voir mieux que moi que ces sujets portent à polémique et lapolique c’est énergivore et chronophage.

Pour répondre à tes dernières questions, j’enseigne avec un groupe de personnes le Qi Gong Liao Fa ou médical.
Chacun à son style, certains sont très traditionnalistes et enseigne le Qi Gong chamanique, d’autre un mixte de la tradition et de la modernité.
Et pour ma part, j’estime que je suis un être qui vit au 21ème avec son environnement et je m’adapte à la réalité donc mon enseignement n’a rien de traditionnel et n’a rien à voir avec ce qu’on m’a enseigné, à tel point que j’ai brûlé mon C.V parce j’ai un profond respect pour ceux qui m’ont enseigné et je suis la somme de tout ce que j’ai appris mais je ne transmets “quasiment” pas ces enseignements.
Je suis donc dans une structure où tout le monde peut “trnasmettre” comme il l’entend sans faire d’ingérence sur la façon de faire de chacun des enseignants.
Au final, les apprenants auront diverses “approches” et pourront se “construire” avec différentes sources.
Il y a de la place pour tout le monde et j’aime bien l’approche maître à disciple parce que de nos jours on a l’impression que le savoir se monnaye, on paye et on a… Alors qu’à une époque un disciple pouvait faire des centaines de kilomètre à pied et se faire recaler par un maître et le maître devait s’assurer que son disciple était apte à recevoir l’enseignement.
Et même parmi tous ses disciples une petite poignée était autorisée à transmattre cet enseignement.
Les temps changent et on doit s’adapter et comment ? ça c’est une question cruciale.

 

Rang
Rang

Nombre de messages : 33

Rejoint 2013-09-26

Super merci

Super échange

1. Confucius était contre le chamanisme
Pouvez développer l épisode où il vire les chamane femme ?

2. Résumé des type de mtc ? Si il y a plusieurs quels sont de grands axes ?

Avatar
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 71

Rejoint 2011-07-05

Je n’ai jamais écirt que Confucius était contre le chamanisme mais qu’il avait viré les femmes chamanes… Ils les a remplacé par des “hommes” chamanes… Et leur a donné les tâches qui leur incombaient comme la danse de la pluie….
Chamane à la base s’écrit 巫 wu et pour décrie un chamane homme ont rajoute 見Jian à 巫 wu. ça démontre que le terme explicitement masculin est dérivé du féminin et non l’inverse.
Les anciennes chansons et rituels décrits dans les textes anciens (le Li Sao et les Annales de Printemps et Automne décrivent les chamanes masculins s’habillant en femme et les imitant.

Rang
Rang

Nombre de messages : 33

Rejoint 2013-09-26

Ok merci

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 4073

Rejoint 2011-04-13

Cher ami,

fatah - 08 Août 2020 02:29 APRÈS-MIDI

Tu te méprends sur ma pensée.

C’est possible. J’en suis désolé. En effet la communication écrite ou verbale est toujours difficile lorsqu’on aborde des sujets abstraits et éloignés de notre réalité quotidienne. En même temps, tu commences ton propos en dénonçant Mao et le Parti Communiste chinois… Donc je ne sais pas si c’est le meilleur moyen pour se faire comprendre. Je me méfie aussi de ce genre de raccourci. Car si on dénonce un pouvoir de vouloir structurer sa médecine comme il le souhaite, on peut faire pareil avec la plupart des civilisations y compris la nôtre. La médecine conventionnelle est organisée de telle manière qu’elle réponde à l’idéologie de notre époque et pour qu’elle serve les intérêts du capitalisme.

fatah - 08 Août 2020 02:29 APRÈS-MIDI

J’ai répété plusieurs fois que ce n’est pas sur les groupes ou les forums qu’on peut s’étendre sur le sujet parce que ça amène inévitablement au genre de réduction que tu viens de faire.

Je ne sais pas de quel raccourci tu parles. En revanche, dire que l’état de la médecine chinoise actuelle est en lien avec le communisme chinois est trop simpliste.

fatah - 08 Août 2020 02:29 APRÈS-MIDI

En 1911, on a voulu purement et simplement interdire la médecine chinoise et c’est le peuple qui a réagit et surtout les médecins “chinois”.

Oui je connais tout cela, j’ai moi-même écrit un article sur le sujet il y a presque 10 ans sur le sujet :
https://sionneau.com/medecine-chinoise/articles-medecine-chinoise-acupuncture/le-communisme-chinois-a-tue-la-vraie-medecine-chinoise

fatah - 08 Août 2020 02:29 APRÈS-MIDI


Bref, il y a trop de facteurs pour en débattre sans qu’on fasse des réductions et des amalgames et ça n"cessite de rentrer dans détails qui doivent être amener progressivement et historiquement.

Dans ce cas, ne commence pas ton exposé en expliquant que c’est Mao et les communistes… Parce que c’est un peu réductionniste en effet et bien plus complexe que ça. En faisant cela tu favorises cette mythologie qui laisse croire que les chinois ne connaissent plus leur tradition et que nous, les français, nous avons sauvé la médecine chinoise. Car c’est bien ce que pensent beaucoup… Moi je ne suis ni chinois, ni maoïste, ni communiste. Et je sais ce que j’ai vécu en Chine. Il y a le pire comme le meilleur. Et juger, penser, analyser une civilisation par la lorgnette de sa propre civilisation, de sa propre pensée, ça, c’est un sacré biais cognitif. Je ne dis pas que tu baignes dedans.

fatah - 08 Août 2020 02:29 APRÈS-MIDI


Pour répondre à tes dernières questions, j’enseigne avec un groupe de personnes le Qi Gong Liao Fa ou médical.
Chacun à son style, certains sont très traditionnalistes et enseigne le Qi Gong chamanique, d’autre un mixte de la tradition et de la modernité.
Et pour ma part, j’estime que je suis un être qui vit au 21ème avec son environnement et je m’adapte à la réalité donc mon enseignement n’a rien de traditionnel et n’a rien à voir avec ce qu’on m’a enseigné, à tel point que j’ai brûlé mon C.V parce j’ai un profond respect pour ceux qui m’ont enseigné et je suis la somme de tout ce que j’ai appris mais je ne transmets “quasiment” pas ces enseignements.
Je suis donc dans une structure où tout le monde peut “trnasmettre” comme il l’entend sans faire d’ingérence sur la façon de faire de chacun des enseignants.
Au final, les apprenants auront diverses “approches” et pourront se “construire” avec différentes sources.
Il y a de la place pour tout le monde et j’aime bien l’approche maître à disciple parce que de nos jours on a l’impression que le savoir se monnaye, on paye et on a… Alors qu’à une époque un disciple pouvait faire des centaines de kilomètre à pied et se faire recaler par un maître et le maître devait s’assurer que son disciple était apte à recevoir l’enseignement.
Et même parmi tous ses disciples une petite poignée était autorisée à transmattre cet enseignement.
Les temps changent et on doit s’adapter et comment ? ça c’est une question cruciale.

C’est chouette la transmission maître à disciples. Et quand tu as des bataillons de médecins à former pour assumer un peuple de plus d’un milliard d’individus, tu fais comment ?

Merci Fatah pour l’échange. Je t’apprécie.

Avatar
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 71

Rejoint 2011-07-05

Philippe Sionneau - 11 Août 2020 09:44 MATIN

Dans ce cas, ne commence pas ton exposé en expliquant que c’est Mao et les communistes… Parce que c’est un peu réductionniste en effet et bien plus complexe que ça. En faisant cela tu favorises cette mythologie qui laisse croire que les chinois ne connaissent plus leur tradition et que nous, les français, nous avons sauvé la médecine chinoise. Car c’est bien ce que pensent beaucoup… Moi je ne suis ni chinois, ni maoïste, ni communiste. Et je sais ce que j’ai vécu en Chine. Il y a le pire comme le meilleur. Et juger, penser, analyser une civilisation par la lorgnette de sa propre civilisation, de sa propre pensée, ça, c’est un sacré biais cognitif. Je ne dis pas que tu baignes dedans.

Je n’ai pas commencé mon exposé par Mao et les communiste mais par rappeler que ce sont les derniers à avoir restructurer la médeicne chinoise:
Et comme beaucoup, j’ai suffisammet perdu mon temps et mon energie avec les aficionados de ce que j’appelle l’acupuncture à la française pour ne pas être confondu avec ces soi-disant “garant de la tradition” sans qui (la France) la “vraie” médecine chinoise aurait soit disant disparu.

La médcine chinoise repose sur les classiques mais ces 70 dernières années on a voulu la rendre plus “scientifique” et lui retirer son côté “féodal”” et mystique.
Pourtant la médecine chinoise est basée sur des retours d’expériences de plus de 2500 ans, ce qu’a pas la médecine moderne qui n’a qu’à peine deux siècles. Sous la dynastie Qing,
Zhang Zhongjing 張仲景, en se basant sur plusieurs ouvrages médicaux, a recueilli et analysé une grande quantité de preuves cliniques.
Il a vérifié le traitement des syndromes de ses prédécesseurs et sélectionné les preuves de traitement pour ces syndromes.
Il a fait fait des regroupements entre le diagnostic clinique, le traitement, le pronostic et le résultat clinique pour intégrer toutça dans le Shanghanlun 傷寒論. Tu sais tout ça mais c’est pour ceux qui lisent et qui pense que la “médecine par les preuves” est quelques choses de récents.
Mao et les ses acolytes ont réhabilité la médecine chinoise au milieu des années 50, en favorisant son apprentissage à grande échelle et donc en la démocratisant mais ici le sujet est le Qi Gong. Et je fais une grande différence entre l’évolution de la médecine chinoise depuis les années 50 et celle du Qi Gong.
Le gouvernenemnt chinois a fait en sorte de structurer et d’intégrer le Qi Gong dans le système de Santé chinois dans les années 50 mais après avoir mis sur un pied d’estale le Qi Gong, Mao l’a diabolisé et a envoyé les expert de cette discipline dans les goulags à la chinoise et ils ont pu réintégrer leur fonction qu’à la mort de Mao. Maître Dong qui a formé les praticens de Q iGong Liao Fa de Shanghai a fait parti des personne qu’on a foutu dans ces Laogai.
Concernant le Qi Gong à proprement parler, il y a plein de rebondissements avec des hauts et des bas dans le monde du Qi Gong pour en arriver à la mascarade d’aujourd’hui avec des championnats du monde de Qi Gong et c’est tout ça que je vais décortiquer en étant le plus objectif et factuel possible.
Je ne suis pas là pour juger, j’essaie d’apporter les faits comme ils sont, même si ça déplait à quelques chinois qui m’ont demandé de taire certaines parties de l’histoire de ces 20 dernières années.

A bientôt
Fatah

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 4073

Rejoint 2011-04-13

Merci Fatah pour ces précisions.
Pour Zhāng Zhòng Jǐng, c’est sous la dynastie Han (et non pas Qing qui est la dernière dynastie, la plus récente).
Son œuvre a été compilée dans le Shāng Hán Lùn (Traité des lésions du froid) et aussi le Jīn Guì Yào Luè (Précis du coffre d’or). Ensemble, on nomme l’ouvrage Shāng Hán Zá Bìng Lùn 伤寒杂病论 (Traité des lésions du froid et des maladies diverses).

Je ne suis pas un expert dans l’histoire de la médecine chinoise. j’ai eu des cours durant mes études et à force d’étudier les textes classiques, j’ai quelques repères. Cependant, je ne connais pas l’histoire de ce que l’on nomme “Qi Gong”. Comme tu le sais dans les grands classiques et dans ceux qui sont considérés comme secondaires (mais qui pour moi sont souvent des mines d’or pour mieux comprendre la médecine chinoise), il y a pas ou peu d’évocation du Qi Gong ou Dao Yin. Donc, le professeur Dong et d’autres n’ont-ils pas été mis à l’écart à l’époque de la révolution culturelle ? Et il y a eu une volonté d’affaiblir cette spécialité ?

Avatar
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 71

Rejoint 2011-07-05

Philippe Sionneau - 12 Août 2020 11:02 MATIN

Merci Fatah pour ces précisions.
Pour Zhāng Zhòng Jǐng, c’est sous la dynastie Han (et non pas Qing qui est la dernière dynastie, la plus récente).
Son œuvre a été compilée dans le Shāng Hán Lùn (Traité des lésions du froid) et aussi le Jīn Guì Yào Luè (Précis du coffre d’or). Ensemble, on nomme l’ouvrage Shāng Hán Zá Bìng Lùn 伤寒杂病论 (Traité des lésions du froid et des maladies diverses).

Oui effectivement c’est la dynastie des Han :) Ce sont justement dans les tombeaux datant de cette dynastie qu’on a retrouvé au siècle dernier des trésors concernant la cosmogonie, les textes de médecine avec les commentaires des médecins de l’époque et les premières utilisations du Dao Yin.

Dans les années 50, Concernant le Qi Gong, les experts de l’époque ont été sollictés pour faire rentrer le Qi Gong dans la case médecine chinoise en “forçant” sont les liens qu’il y aurait dans les classique mais comme tu dis, il y a très peu de références au Dao Yin dans les textes de médecine chinoise.
On y fait plutôt réference dans des textes taoïstes:
太清 導引 養生 經 Taiqing daoyin yangsheng jing
太 上 黃庭 外景 玉 經 Taishang huangting waijing yujing
黃庭 遁甲 緣 身 經 Huangting dunjia yuanshen jing
...

Oui, le professeur Dong et les autres grands maîtres ont été mis à l’écart pendant la révolution culturelle et beaucoup ont dû fuir la Chine à l’époque. Mais comme pour les adeptes de l’acupuncture traditionnelle (à la française) qui prétendent que l’essence de la médecine chinoise à été dénaturé depuis les années 50 suiteà son nouveau mode d’apprentissage, alors que les “classiques” sont les mêmes… on a, en occident, l’idée saugrenu, que tout le savoir en Qi Gong, Feng Shui… a quitté la Chine à cette époque. C’est tout aussi stupide et réducteur même si c’est vrai que de très bons maîtres se sont expatriés et diffusés leurs savoirs mais même comme ça beaucoup ont gardé la culture du “secret” et de la transmission de maître à disciple.
Heureusement que cette transmission de maître à disciple est encore présente en dehors comme en interne en Chine.
Mais comme tu l’as mentionné, la Chine, comme les autres pays, doit adapter son système de santé à sa population, la transmission maître à disciple ou dans les famille n’est pas suffisante à couvrir les besoins.

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 4073

Rejoint 2011-04-13

fatah - 12 Août 2020 12:09 APRÈS-MIDI

Dans les années 50, Concernant le Qi Gong, les experts de l’époque ont été sollictés pour faire rentrer le Qi Gong dans la case médecine chinoise en “forçant” sont les liens qu’il y aurait dans les classique mais comme tu dis, il y a très peu de références au Dao Yin dans les textes de médecine chinoise.

Comme tu le sais «  qìgōng 气功 » et médecine chinoise sont deux spécialités indépendantes. Tu peux pratiquer le qìgōng sans connaître la médecine chinoise et vice-versa. Et bien évidemment, si on a forcé le qìgōng à rentrer dans la case médecine chinoise, je comprends mieux pourquoi autant de gens chez nous sont persuadés que cette pratique appartient à la médecine chinoise alors que ce n’est pas le cas.

fatah - 12 Août 2020 12:09 APRÈS-MIDI

On y fait plutôt réference dans des textes taoïstes:
太清 導引 養生 經 Taiqing daoyin yangsheng jing
太 上 黃庭 外景 玉 經 Taishang huangting waijing yujing
黃庭 遁甲 緣 身 經 Huangting dunjia yuanshen jing

Il y a une douzaine d’année j’ai lu, étudié, cherché dans plus de 200 textes du taoïsme « pratique » qui font partie du canon taoïste. Tout est en chinois car rien n’est traduit. Et ce que l’on trouve, c’est que beaucoup de pratiques similaires à ce qu’on nomme aujourd’hui qìgōng ont pour mission la recherche de l’immortalité. Je ne sais pas si beaucoup sont devenus immortels. En revanche, je pense que ça permet une plus grande santé, un bien meilleur équilibre mental et émotionnel. Je suis persuadé qu’au départ ces pratiques étaient des pratiques spirituelles, qui peu à peu ont donné naissance à des pratiques de santé.

fatah - 12 Août 2020 12:09 APRÈS-MIDI

Oui, le professeur Dong et les autres grands maîtres ont été mis à l’écart pendant la révolution culturelle et beaucoup ont dû fuir la Chine à l’époque.

Oui comme la plupart de mes professeurs senior quand j’étais étudiant en Chine (il y a 29 ans). Une majorité d’intellectuels, d’enseignants, de médecins ont été envoyé dans les champs au moment de la révolution culturelle. Il ne faut pas croire que cette époque particulière visait les professeurs de qìgōng. Tous les cols blancs ont été envoyé travailler la terre. Certains ont fui la Chine en 1949 et beaucoup plus sont restés.

Ma pratique médicale se fonde surtout sur une lignée issue de médecins impériaux. Les deux derniers détenteurs de cette ligné (basée sur l’œuvre de Zhāng Zhòng Jǐng) ont vécu toutes les transformations de la Chine contemporaine y compris la révolution culturelle. Cela n’a pas empêché le savoir de continuer à être transmis. La seule chose que l’on peut dire, c’est que cette approche aurait été tenue secrète jadis et je n’y aurais pas eu accès. Aujourd’hui grâce à l’ouverture des savoirs, je peux traiter une COVID-19 en quelques jours alors que notre médecine conventionnelle avec tous ses milliards de milliards n’est pas foutue de trouver une solution simple.

Rang
Rang

Nombre de messages : 33

Rejoint 2013-09-26

Super échange.
UP Fatah?

Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 708

Rejoint 2012-08-06

J’ai regardé la video de Mr Sun et je ne suis convaincu de rien.
Les personnes “traitées” se sentent détendues, ce qui ne préjuge d’aucun effet thérapeutique. Détendre quelqu’un est facile, quelques paroles suffisent.
Combien de temps après la séance la femme peut encore lever son épaule ?
Quelle preuve radiologique a-t-on que le canal lombaire du monsieur s’est élargi ?
Qui a fait le diagnostic de leucémie pour nous faire croire qu’en 8 mois de qigong, elle peut être guérie ? Sur quelles preuves rationnelles ?
Des termes comme mystique, métaphysique, spiritualité n’ont rien à faire dans un système médical de soins. Qui peut les définir ?
Je suis prêt à croire tout le monde, mais pas sur parole, médicalement, ça ne suffit pas. Il faut des preuves objectives qui passent par les sens d’un examinateur. Sinon, c’est la porte ouverte aux farfelus, aux sectes, à tous ceux qui les croient et manquent de discernement. Ils sont plus nombreux que les praticiens terre-à-terre. Ceux-ci ont le ventre plus gros que la tête. C’est la force du jing qui renforce le shen, réduit les hun, apaise les po et c’est la puissance du shen qui entretient le jing. La puissance du shen veut dire qu’il est vide, non pas rempli de considérations intellectuelles fumeuses qui remplissent la tête au détriment du ventre.

Trebor

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 4073

Rejoint 2011-04-13

Trebor - 16 Avril 2021 01:03 APRÈS-MIDI

Des termes comme mystique, métaphysique, spiritualité n’ont rien à faire dans un système médical de soins.

Complètement d’accord avec toi.
La médecine chinoise n’est pas une philosophie, n’est pas une religion.
C’est une méthode de compréhension de la physiologie et des pathologie de l’humain.