Remonter

Zhi tong et ding tong

Rang
Rang

Nombre de messages : 34

Rejoint 2011-07-04

bonjour,
je ferais mieux de travailler les produits, leurs fonctions et les formules que de m’interroger sur les différences sémantiques chinoises mais tant pis, je demande encore une fois.

Comment comprendre la différence entre :
zhǐ tòng 止痛
et
dìng tòng 定痛  ???

En fait, est-ce réellement important de s’interroger sur ces différences d’idéogrammes ?
A mon sens, oui, mais à mon niveau, sûrement pas….
Enfin, j’aimerais bien malgré tout avoir une réponse….

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 215

Rejoint 2011-07-03

定痛 dìng tòng Apaiser la douleur.

止痛 zhǐ tòng Arrêter la douleur.


Dans le glossaire du site….........

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 4078

Rejoint 2011-04-13

Anne - 29 Octobre 2013 04:59 APRÈS-MIDI

Comment comprendre la différence entre :
zhǐ tòng 止痛
et
dìng tòng 定痛  ???

Dans le cas présent, ces deux expressions sont synonymes. Dans le chinois de la médecine chinoise parfois, il existe des synonyme comme en français. On dit beau, magnifique, superbe pour décrire la même chose.

Anne - 29 Octobre 2013 04:59 APRÈS-MIDI

En fait, est-ce réellement important de s’interroger sur ces différences d’idéogrammes ?

Oui, oui, oui !
Car parfois le terme utilisé donne beaucoup de renseignement sur ce que souhaite exprimer l’auteur, l’enseignant, le médecin. Regardez l’exemple des principes thérapeutique qui tournent autour de l’humidité que je présente dans l’article wǔ xíng 五行 = cinq éléments, cinq phases ou cinq mouvements ? http://sionneau.com/medecine-chinoise/articles/wu-xing-cinq-elements-cinq-phases-ou-cinq-mouvements/
Donc oui il est parfois essentiel de s’interroger et même de connaître les différences entre idéogrammes.
La majorité des enseignants en France utilisent une terminologie non standard, non structurée, sans rapport avec l’idée chinoise originelle, ce qui détruit l’essence même du message et de la transmission traditionnelle de la médecine chinoise.

J’encourage les nouvelles générations d’étudiants et de praticiens de se mettre au chinois médical et d’aller à la source afin de monter en compétence et ne pas laisser l’amateurisme des enseignants abimer leurs chances de pratiquer avec efficacité et pertinence cette belle médecine.