↑ Remonter

Glossaire

Glossaire des termes de médecine chinoise

français/chinois/pinyin

zqcCaractéristiques de ce glossaire

Ce glossaire intègre aujourd'hui :

  • 13893 entrées de termes de médecine chinoise (environ 3000 autres termes seront ajoutés progressivement).
  • 561 substances médicinales chinoises.
  • 403 noms de médecins chinois ou d'ouvrages anciens.
  • 689 noms de points d'acupuncture (en cours d'élaboration).

Si on écarte les noms des formules de pharmacopée qui ne figurent pas dans ces glossaires, il s'agit de la seule base de données en langue française et la plus complète toutes langues confondues en Occident, y compris en anglais.

Comment accéder gratuitement au glossaire ?

Il suffit d'être membre du site sionneau.com et de vous identifier (voir le mode d'emploi), ce qui vous donnera d'autres avantages comme pouvoir vous exprimer sur les forums ou recevoir les newsletters techniques sur la médecine chinoise.

Cliquez ici pour devenir membre

Gloassaire non-membres

L'accès est gratuit mais limité
 

 

Glossaire des membres

L'accès est total mais nécessite une
inscription gratuite

Accès non-membre   Accès membre

Pourquoi un glossaire des termes de médecine chinoise ?shl

Nous pensons que toute profession doit développer sa propre terminologie afin de rendre plus efficace la communication et les échanges entre les professionnels qui la composent. C'est vrai de la chirurgie, de l'architecture, du dessin d'art, du football, de l'aviation… et aussi de la médecine chinoise. Actuellement, chaque professeur, chaque auteur, chaque conférencier utilise son propre vocabulaire souvent sans tenir compte de la terminologie chinoise existante, sans connaître le chinois, sans avoir conscience de l'importance de la langue chinoise dans la transmission de cet art médical. Pour devenir une profession à part entière et pouvoir se poser en interlocuteur valable, la médecine chinoise, doit être organisée autour d'une terminologie commune, standard. Pour avancer vers un développement plus professionnel, plus rigoureux de la médecine chinoise, il est indispensable que soit développé et adopté un langage commun à tous les acteurs qui la composent. C'est sur ce principe qu'a été crée ce glossaire.

Les auteurs de ce glossaire

Ce travail de traduction a été élaboré par Michel Jean et Philippe Sionneau en 5 ans et continue encore… Il est né de la rencontre entre deux fortes personnalités dont la passion pour la médecine chinoise et la langue chinoise est sans limite. Aujourd'hui, ils offrent gracieusement à tous les amoureux de la médecine chinoise cette colossale synthèse représentant des milliers d'heures de labeur.

C'est Renaud Grandbien qui créa le dispositif informatique pour l'utilisation pratique du glossaire en ligne. Grâce à lui ce glossaire est enfin à disposition de tous.

Les choix de traduction

En raison de la complexité d'un tel travail, de sa longueur, et malgré l'attention que nous y avons portée il subsiste immanquablement des incohérences, des coquilles, des évolutions possibles dans les choix de traduction. Nous avons élaboré ce travail autour d'une ligne directrice. Les options retenues sont simples :

  • Nous sommes restés très proches de l'idée chinoise sous tendant le terme.
  • Nous avons choisis un mot français considéré comme une traduction possible dans les grands dictionnaires français/chinois ou anglais/chinois.
  • Quand une maladie appartenant à la nosologie de la médecine chinoise est proche d'une maladie de la médecine occidentale, nous avons gardé une traduction littérale et mis l'équivalent occidental entre parenthèses.
  • Nous n'avons pas sacrifié le sens au style. Parfois, pour rester près de l'idée originelle, la traduction est peu agréable en français. Nous pensons que le respect du sens est plus important que le style.
  • Quand aucune traduction en français ne nous a semblé valable, nous avons simplement gardé le terme chinois en pinyin, par exemple : qì, yīn, yáng, shàn (疝), etc.
  • Bien évidement, il y a des exceptions, et parfois, nous avons été amenés à faire des choix plus « créatifs ».

Si nous nous sommes parfois inspirés du travail d'autres sinologues comme Dan Bensky, Nigel Wiseman, Zhu Fan Xie, nos choix se sont basés sur notre propre connaissance de la médecine chinoise, sur nos cours universitaires en Chine, sur nos échanges avec des experts et une importante documentation accumulée pendant ces 20 dernières années.

Faites évoluer ce glossaire !

Ce glossaire se veut ouvert. C'est une base de travail, une proposition à la profession. Vos suggestions, vos corrections, vos propositions sont les bienvenues. Nous souhaitons qu'il évolue grâce à votre participation.

Que pouvez-vous faire ?

  • Vous pouvez nous notifier toute coquille.
  • Vous pouvez nous proposer une nouvelle entrée, en pinyin, en français, en chinois avec ou sans proposition de traduction.
  • Vous pouvez proposer une autre traduction d'un terme existant si elle vous semble mieux adaptée. Nous sommes ouverts à toute modification de nos choix de traduction. Si votre proposition est étayée et pertinente nous l'intégrerons dans le glossaire. Vous pouvez ainsi influencer, participer à l'élaboration de cette terminologie.
  • Vous pouvez proposer d'ajouter une substance médicinale, un nom de point, un terme de médecine chinoise, un auteur ancien, un ouvrage ancien, etc.
  • Vous pouvez le faire directement en contactant Michel Jean (micheljean49@orange.fr) ou directement sur le forum dédié aux termes de médecine chinoise : www.sionneau.com/forum.

Note aux sinologues et spécialistes du chinois médical

Nous sommes parfaitement conscients que lire une terminologie qui n'est pas la sienne est toujours déstabilisant voire même peu agréable au départ. Pourtant, il est capital que nous élaborions ensemble la future langue de la médecine chinoise en français. Donc, faites comme certains grands auteurs américains, certains éditeurs spécialisés qui au lieu de rejeter la terminologie de Nigel Wiseman, l'ont acceptée, l'ont améliorée dans le but de pourvoir la profession d'un standard terminologique indispensable. Ce glossaire est une proposition que nous pouvons faire évoluer ensemble. L'avenir est à l'ouverture, à l'échange, à la collaboration.

Venez échangez sur le forum au sujet du chinois médical. Apportez vos propositions à la communauté.

Bonne utilisation !

Michel Jean et Philippe Sionneau

image description