↑ Remonter

Yin Feu

Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 606

Rejoint 2012-08-06

Maintenant que j’ai bien intégré le yin feu, que j’ai diagnostiqué et traite avec succès en acupuncture des patients, voici une remarque et une question.

La remarque : il y a 4 syndromes de base : le Vide de qi/yang de rate important, la stagnation du qi du foie, le feu du foie, l’agitation-élévation du feu de mingmen qui se manifeste par une sensation de chaleur qui remonte du bas-ventre à la tête.
Les autres syndromes suivent…

Ma question maintenant : je retrouve les trois premiers syndromes chez des patients qui ont, en plus, seulement une dysphorie (fanzao) qui se manifeste à la poitrine. Cela permet-il de porter le diagnostic de yin feu ou faut-il vraiment une sensation de chaleur qui remonte du bas-ventre à la poitrine ?
Merci de vos retours.

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 2641

Rejoint 2011-04-13

Ce dont tu parles est la vision de Bob Flaws sur le Feu Yin.
Si on se fonde sur les écrits de celui qui a crée ce concept de feu Yin, c’est-à-dire Li Dong Yuan, le feu Yin, ce n’est pas ça. Quand Flaws parle de ces 4 syndromes plus ou moins intriqués cela fait en réalité appel au feu Yang décrit par Zhu Dan Xi. C’est clair lorsqu’on étudie l’œuvre de Tian He Lu sur le sujet.

Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 606

Rejoint 2012-08-06

Non, il ne s’agit pas de Bob Flaws que je ne connais pas, mais : 1. d’un excellent cours très complet de l’IMTC qui vient directement de Chine, 2. d’un écrit de Maciocia, 3. d’une page web de l’école Lotus Ardent.
Ils confirment tous les mêmes mécanismes avec des mots un peu différents selon leur façon de verbaliser la question.
Cela n’infirme ni ce que tu dis ni ce que je diagnostic.
L’expression yin feu est rapportée au fait que la problématique du feu, ici le feu ministre, vient des zang yin, de l’interne donc, et non pas d’un feu climatique externe yang.
Les auteurs préconisent la pharmacopée, mais je peux t’assurer qu’un bon diagnostic associé à un bon discernement des syndromes et des priorités conduisent à une excellente formule de Tt par les aiguilles.
Loin des stars évidemment !

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 2641

Rejoint 2011-04-13

Trebor - 14 Novembre 2017 09:47 MATIN

1. d’un excellent cours très complet de l’IMTC qui vient directement de Chine,

Mort de rire ! Ils n’ont même pas l’intelligence de citer leurs sources !!! Si tu savais l’origine de ce cours complet, tu rirais…

Trebor - 14 Novembre 2017 09:47 MATIN

L’expression yin feu est rapportée au fait que la problématique du feu, ici le feu ministre, vient des zang yin, de l’interne donc, et non pas d’un feu climatique externe yang.

Oui sauf que le concept de feu Yīn est historiquement bien répertorié et on sait quand il a été créé et par qui… Et que le feu Yīn est un déséquilibre du feu monarque pas du feu ministre. Donc, on mélange les concepts.

Ce que tu observes est une chose. Le baptiser d’un nom qui est inapproprié en est une autre.

Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 606

Rejoint 2012-08-06

Pour l’origine probablement fantaisiste du yin feu de l’IMTC, je veux bien l’admettre et c’est sans importance.
Les déséquilibres du yin feu des trois sources citées par moi correspondent au feu ministre.
Si tu estimes qu’il s’agit d’autre chose en rapport avec le feu monarque, je te crois tout à fait.
Maintenant, alors, il nous faut plus d’explications.

Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 606

Rejoint 2012-08-06

Figure toi que nous sommes en pleine synchronicité car je viens de recevoir à l’instant, de la part de Michel Jean, un document sur le yin feu de Li Dongyuan.
Il est écrit par : Abel Gläser, étudiant-chercheur en Master de l’Université de Médecine Chinoise du Chengdu, Chine.
Il s’agit bien du feu ministre (xianghuo).
Mais cela n’infirme pas ce que tu dis. J’attends tes explications, c’est ce qui m’intéresse le plus.

 

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 2641

Rejoint 2011-04-13

Trebor - 14 Novembre 2017 11:09 MATIN

Les déséquilibres du yin feu des trois sources citées par moi correspondent au feu ministre.
Si tu estimes qu’il s’agit d’autre chose en rapport avec le feu monarque, je te crois tout à fait.
Maintenant, alors, il nous faut plus d’explications.

Ce que tu décris est probablement en rapport avec une agitation du feu ministre. OUI.
Mais ce qu’on appelle le feu yīn, concept totalement créé par Lǐ Dōng Yuán est avant tout lié à une faiblesse du feu ministre (pas un excès) et surtout est un déséquilibre du feu monarque. Donc, les 4 causes dont tu parles ne sont pas lié au mécanisme pathologique du feu yīn. C’est autre chose. Ce autre chose c’est ce que Tian He Lu nomme le Feu Yáng !

Trebor - 14 Novembre 2017 11:18 MATIN

Figure toi que nous sommes en pleine synchronicité car je viens de recevoir à l’instant, de la part de Michel Jean, un document sur le yin feu de Li Dongyuan.
Il est écrit par : Abel Gläser, étudiant-chercheur en Master de l’Université de Médecine Chinoise du Chengdu, Chine.
Il s’agit bien du feu ministre (xianghuo).
Mais cela n’infirme pas ce que tu dis. J’attends tes explications, c’est ce qui m’intéresse le plus.

Je ne connais pas ce document. Je ne m’appuie pas sur les travaux d’étudiants mais sur des références universitaires incontestables comme le professeur Tian He Lu. Si tu lis ses nombreux ouvrages et articles sur le sujet, tu comprendras que le feu yīn est d’abord un problème de feu monarque par déficit du feu du shào yáng que le Nèi Jīng (Classique interne) associe au feu ministre, qui engendre une faiblesse de la rate qui ne produit pas suffisamment de sang qui ne nourrit plus correctement le cœur, dont le yáng dans cette situation n’est plus équilibré, provoquant un feu du cœur pathologique. C’est ça le mécanisme du feu yīn… Ensuite, l’association du feu yīn avec les 4 causes dont tu parles sont l’influence directe de la réflexion de Bob Flaws il y a 25 ans… qui a interprété les grandes formules de Lǐ Dōng Yuán à travers le prisme de la théorie des zàng fǔ. Il en a tiré des conclusions qui ne sont pas celles qu’a fait Lǐ Dōng Yuán. Pourquoi ? Parce que l’usage des plantes n’était pas toujours le même au 13ème siècle qu’aujourd’hui. Je pourrais t’en dire beaucoup plus mais je ne suis pas étudiant en médecine chinoise, je suis praticiens et mes patients m’attendent.

Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 606

Rejoint 2012-08-06

Donc les 4 syndromes de base que je cite sont un feu yang et non pas un feu yin.
Peut-être que tout le monde est dans l’erreur et fondamentalement, c’est sans importance. L’essentiel est de bien différencier les syndromes afin de conduire un Tt correct par acupuncture, ce qui est le cas pour mes patients.
Et qu’importent les noms qu’on donne.

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 2641

Rejoint 2011-04-13

Trebor - 15 Novembre 2017 09:42 APRES MIDI

Donc les 4 syndromes de base que je cite sont un feu yang et non pas un feu yin.
Peut-être que tout le monde est dans l’erreur et fondamentalement, c’est sans importance. L’essentiel est de bien différencier les syndromes afin de conduire un Tt correct par acupuncture, ce qui est le cas pour mes patients.
Et qu’importent les noms qu’on donne.

!!!
Si tout le monde appelle ce qu’il veut comme il veut, comment crée t-on une profession ? comment communiquons entre nous ? Comment progressons nous ensemble sur le plan collectif ? Dès demain je vais appeler yīn = camembert et yáng = gros rouge. Dans la pensée chinoise, il y a un courant philosophique qui explique que le nom des choses est d’une importance capitale… Sans penser que les noms structurent notre pensée, il faut bien avoir un consensus sur la terminologie dans une profession. Sinon, c’est le bazar… Ceci étant dit, c’est déjà le bazar. Alors continuons le bazar généralisé, n’élevons pas notre conscience et vive le vide du camembert provoquant un montée du gros rouge du foie. 

P.S. le feu yáng n’existe pas en tant que nom dans l’histoire de la médecine chinoise. C’est l’appellation qu’a donné Tian He Lu aux théories du Zhū Dān Xī qui est le complément des théories du feu yīn de Lǐ Dōng Yuán qui elles étaient vraiment appelées comme ça par son créateur. Je ne sais pas si c’est clair…

Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 606

Rejoint 2012-08-06

Ce qui est clair pour moi est que la désignation de feu yin de Li Dong Yuan qui est ; d’une part, repris et confirmé par les quelques auteurs que j’ai lu ; d’autre part, retrouvé par ma clinique à l’atome près ; est bien cela, et te lire le confirmer me rassure complètement.
Pour le reste, les chamailleries émanent toujours de personnes qui fondamentalement s’estiment.
De ma part, mon estime pour toi ne dévie pas d’un pouce, même après un camembert arrosé d’un bon gros rouge. Pour le rouge, j’évoquais un cocacola bien entendu.
Mais passons aux choses moins, pardon, plus sérieuses : l’aspect mental du yin feu. Il a bien pour cause une inflation des pensées sexuelles et érotiques qui agitent le shen Et le mingmen car celui-ci contient la partie cachée et refoulée de celui-là.
Je pense figure-toi, qu’une civilisation humaine comme la nôtre, uniquement tournée vers la jouissance matérielle et intellectuelle, et l’exacerbation qui se donne à voir de la nudité et de la sexualité, est justement un creuset dans lequel le feu yin peut se développer. Rien d’étonnant à ce que dans une carrière d’acupuncteur, cette pathologie se présente immanquablement. Et j’ajouterais : avec la libération de la sexualité qui est la définition même de la prison, elle ne peut pas ne pas être en augmentation constante.

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 2641

Rejoint 2011-04-13

Les 4 causes dont tu parlais au départ n’ont rien à voir avec un syndrome de feu Yin.

Pour la réflexion sur l’aspect mental, c’est très pertinent et je pense qu’il faut l’intégrer dans notre pratique. Bravo.

Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 606

Rejoint 2012-08-06

Ce que j’ai évoqué est 4 syndromes par 4 causes. Ce n’est pas toujours évident échanger par mail car les contenus sont facilement interprétables en dehors de la présence des protagonistes.
Je ne sais pas si dans un écrit destiné à tout le monde, on peut écrire comme ça l’aspect mental, d’une manière directe, comme on peut le faire sur un forum où on est “entre nous”.

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 2641

Rejoint 2011-04-13

Trebor - 17 Novembre 2017 03:17 APRES MIDI

Ce que j’ai évoqué est 4 syndromes par 4 causes..

C’est ce que je voulais dire. Désolé pour cette imprécision idiote.

Trebor - 17 Novembre 2017 03:17 APRES MIDI

Je ne sais pas si dans un écrit destiné à tout le monde, on peut écrire comme ça l’aspect mental, d’une manière directe, comme on peut le faire sur un forum où on est “entre nous”.

Je comprends. C’est pour cela que j’ai mis en place des forums privés où je sais que ceux qui vont s’exprimer et lire ont une base commune de connaissance. C’est plus facile.

Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 606

Rejoint 2012-08-06

Je voulais continuer cette réflexion au sujet de l’aspect mental, érotico-sexuel du Feu yin qui est plus déroutante qu’elle n’en a l’air. En tous les cas, j’ai actuellement une brutale prise de conscience qui me déroute.
Je diagnostic donc encore un cas complexe avec un début de passage en vide de sang. Pour le moment, je dis bien pour le moment, car je reste prudent, c’est une excellent résultat. La patiente me béni et j’espère qu’Il a entendu là-haut !
C’est le quatrième cas cette année, oui, je dis bien le quatrième.
Je replonge 10 ou 20 ans en arrière pour me remémorer les rares, je dis bien les rares, cas de ce qui étaient absolument un Feu yin, que je n’ai pas su diagnostiquer, encore moins traiter.
Et cette année, le quatrième.
Je retourne dans le monde, me plonge dans la réalité des médias, des publicités, des revues féminines… La valorisation de la sexualité est omniprésente, le corps dévêtu de la femme qui se donne à voir en public pour promouvoir l’économie mondiale est envahissant. Son énergie est complètement investie par celle de la sexualité.
L’économie n’investi pas l’érotico-sexuel par hasard, elle sait parfaitement que c’est ce qui va faire acheter. La publicité n’est pas faite par les publicitaires, elle est faite par les consommateurs ; par leurs pulsions, notamment sexuelles, conscientes et refoulées.
Un monde qui compte sur l’énergie de la sexualité pour se développer matériellement, càd extérieurement, épuise son jing et son qi ; il se stérilise, s’appauvrit et accroît les maladies prématurément.
Nous avons perdu la réalité que l’énergie de la sexualité, celle du jing, sert fondamentalement à se transformer et se développer intérieurement. C’est le seul endroit où nous pouvons encore créer du nouveau, de l’inédit, de l’impensable qui devient réalité.
Je peux dire qu’actuellement le cadre clinique du Feu yin fait partie intégrante des syndromes des troubles émotionnels.
A chacun de comprendre ce qu’il veut.