Remonter

risque légal pour les praticiens non médecins

Rang

Nombre de messages : 3

Rejoint 2021-08-27

Bonjour à tous,
Pour résumer brièvement ma situation j’ai suivi une formation en ligne enseignant les bases et les concepts de la médecine chinoise cette année (fondamentaux, méridiens, éléments de diagnostics…). Mon niveau correspond plus ou moins à une personne ayant terminé une première année de mtc, et j’ai trouvé une école qui pourrait m’accepter en deuxieme année.

Cependant je m’interroge très sérieusement sur le bien fondé de continuer ces études et ma démarche vu le cadre légal en France… Je dois dire que l’idée de me retrouver dans “l’illégalité” me refroidit beaucoup. j’en ai discuté avec plusieurs personnes, et j’ai eu un peu droit à tous les sons de cloche: celui qui a eu des ennuis et qui ne pratique plus l’acupuncture, celui qui a pratiqué 20 ans sans soucis, celui ou celle qui n’est absolument pas inquiet et minimise le problème.
J’avoue avoir beaucoup de mal à évaluer le niveau du risque et la perspective de devoir travailler sans jamais être serein, à se demander si tel geste ou telle parole pourrait me créer des ennuis ne m’enchante guère.
Au final je ne sais pas si c’est moi qui suis excessivement craintif ou si se lancer dans ce projet requiert tout simplement un certain courage et une aptitude à accepter le risque qui me fait défaut.

Je souhaiterai donc connaitre le ressenti des praticiens non médecins sur la question, concernant l’acupuncture, et même la pharmacopée qui elle aussi peut être source d’ennuis…

Merci pour vos partages

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 4078

Rejoint 2011-04-13

greg3131,

Oui il faut que vous sachiez exactement où vous allez.
Je peux vous expliquer clairement la situation.
Contactez moi par message privé.
Bienvenue.