Remonter

Surface Yin ou surface Yang. Où est la frontière ?

Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 71

Rejoint 2012-05-19

Bonjour,
J’aimerais avoir votre avis sur le cas d’une patiente pour laquelle je patauge sur la discrimination entre surface Yin ou surface Yang.
Patiente : Femme 70 ans.
Motif de consultation : douleur à l’épaule droite qui la réveille la nuit et douleur au gros orteil du pied droit ( avec déformation articulaire). Sensation que cela ne circule pas vers le bas, de stagnation dans le corps, sensation de lutte pour son immunité.

Antécédents médicaux : opération hernie discale à 24 ans + 3 césariennes (multiples adhérences).
Myélome de niveau 1 (cancer du sang) qui ne nécessite pas pour l’instant de prise en charge.
Médication : statines pour le cholestérol

Pouls : glissant (mais ténu loge pied « chi »à gauche).  Le pouls glissant peut être dû à une stase de sang mais l’hyperviscosité du sang est aussi un symptôme du myélome.
Langue : rouge violacé sans enduit, veines sublinguales noires et gonflées. (signent la stase de sang)
Surface :
Douleur de l’épaule et de l’hallux
Aversion froid/hum
Fatigue (Shao Yin )
Pieds froids le soir
Yangming :
Irritabilité, nervosité ++
Soif la nuit
Insomnie régulières vers 2h ou 3h
Bouffées de chaleur parfois la nuit
Urine parfois odeur forte
Tai Yin :
Crampes dans les jambes : vide de sang
Palpitations : vide de sang
Selles tendance molles
Sensation de gonflement au-dessus de l’ombilic

Bon appétit, pas de transpiration la journée, pas de sensation de chaleur pendant la journée, ni de froid.
Diagnostic : surface shang han / Yangming /Tai Yin + stase de sang

Surface Yin ou surface yang ? La frontière est-elle toujours très claire ? en tout cas pas pour moi !
Quels sont les signes discriminants ?
L’absence de fièvre, la fatigue et la sensation de froid suffisent –elles pour choisir une surface Yin plutôt qu’une surface Yang ?
Un syndrome MHT est-il toujours accompagné de fièvre ?  (hormis son absence en début de syndrome)
MHJZT (tai yang) ou GZSYZMT (shao yin) ?
Ces formules ont en commun MH, GZ, ZGC, et BZ et se différencient notamment par l’emploi de FZ, ZM et FF.
GZSYZMT traite les douleurs articulaires, les déformations articulaires, les symptômes Yangming avec ZM et symptômes Tai Yin avec BZ pourrait convenir.
MHJZT qui traite les Bi de type Vent/ humidité, douleurs articulaires et musculaires pourrait aussi convenir ?
Bien que nous ayons vu en cours que Shao Yin et Tai Yang soient deux syndromes qui s’excluent mutuellement, ici l’absence de sensation de froid dans le corps me fait hésiter surface Yin ou surface Yang.
En outre,  si la formule tai yang MHJZT est choisie, à tort, ne risque t-elle pas d’être simplement peu efficace ?
Par contre, l’emploi de GZSYZMT avec notamment FZ , à tort, risque d’être trop échauffante ?
Je choisis de partir sur GZSYZMT en réduisant la posologie de FZ à 3g, ou en le sortant de la formule, pour traiter les syndromes de surface, du Yangming et du Tai yin + Chi Shao Yao et Tao ren pour traiter la stase de sang.
Pourquoi n’ai-je pas réussi à choisir entre surface Yin ou surface Yang ?
Qu’en pensez-vous ?

Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 110

Rejoint 2011-09-14

certaines écoles n’hésitent pas a prèscrire FZ dans des cas de bouffées de chaleur car ils estiment que certainement forme de chaleur sont du a un vide interne trop important . !

voila si cela peut t’aider a ne pas hésiter a utiliser cette plante a une dose intéressante ....


Pour moi le vide domine ici largement a priori pas de mi-mi donc a priori plutot shao yin .  ensuite a toi de voir si le sang doit être traité dans sa version tai yin

bon week .

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 4887

Rejoint 2011-04-13

wen sen - 24 Février 2018 10:55 MATIN

L’absence de fièvre, la fatigue et la sensation de froid suffisent –elles pour choisir une surface Yin plutôt qu’une surface Yang ?

Oui en ajoutant aussi un élément qui est plus souvent shào yīn que tài yáng : la douleur articulaire.

wen sen - 24 Février 2018 10:55 MATIN

Un syndrome MHT est-il toujours accompagné de fièvre ?  (hormis son absence en début de syndrome)
MHJZT (tai yang) ou GZSYZMT (shao yin) ?

Oui ou en tout cas des sensations de chaleur. La fièvre n’est pas toujours objectivée. Elle peut être subjective.

wen sen - 24 Février 2018 10:55 MATIN

MHJZT qui traite les Bi de type Vent/ humidité, douleurs articulaires et musculaires pourrait aussi convenir ?

Il me semble que dans le cas que tu décris, Guì Zhī Sháo Yào Zhī Mǔ Tāng 桂枝芍药知母汤 me semble plus adapté. Sauf s’il n’y a pas de chaleur ou rougeur articulaire locale. Cependant Zhī Mǔ 知母 (Rhizoma Anemarrhenae Asphodeloidis) peut agir aussi sur ses bouffées de chaleure t sont irritabilité.

wen sen - 24 Février 2018 10:55 MATIN


Bien que nous ayons vu en cours que Shao Yin et Tai Yang soient deux syndromes qui s’excluent mutuellement, ici l’absence de sensation de froid dans le corps me fait hésiter surface Yin ou surface Yang.

Tu parles d’aversion au froid et à l’humidité et les pieds froids le soir.
En outre, le froid n’est pas le seul moyen de faire la différence entre les 2 syndromes.
La fatigue/épuisement, la douleur d’obstruction (bì痹), et l’absence de chaleur (en dehors des bouffées de chaleur qui nous savon sont typiquement yáng míng et qui se surajoute au tableau général) aide à faire la différenciation entre les 2 syndromes.

wen sen - 24 Février 2018 10:55 MATIN


En outre,  si la formule tai yang MHJZT est choisie, à tort, ne risque t-elle pas d’être simplement peu efficace ?

Oui

wen sen - 24 Février 2018 10:55 MATIN


Par contre, l’emploi de GZSYZMT avec notamment FZ , à tort, risque d’être trop échauffante ?

Dans Guì Zhī Sháo Yào Zhī Mǔ Tāng 桂枝芍药知母汤 tu n’as pas que FZ, tu as aussi Zhī Mǔ 知母 (Rhizoma Anemarrhenae Asphodeloidis). Les deux s’équilibrent. Et ensuite, l’art de soigner est justement de trouver la bonne posologie pour retrouver l’équilibre.

wen sen - 24 Février 2018 10:55 MATIN


Je choisis de partir sur GZSYZMT en réduisant la posologie de FZ à 3g, ou en le sortant de la formule, pour traiter les syndromes de surface, du Yangming et du Tai yin + Chi Shao Yao et Tao ren pour traiter la stase de sang.

Si tu sors FZ, ce n’est plus une prescription shào yīn.

 

Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 71

Rejoint 2012-05-19

Merci Philippe pour ta réponse, c’est maintenant plus clair pour moi.

En résumé le syndrome de surface yin se différencie d’un syndrome de surface yang par :
- absence de fièvre (wú rè 无热)
- fatigue / épuisement (pí fá 疲乏)
- sensation de froid (hán 寒)
- douleur articulaire (gǔ jié tòng 骨节痛)
- Bi (痹)

Dans un syndrome de surface, la fièvre (fā rè 发热) et la sensation de chaleur (rè 热) sont à classer dans le Tai Yang.

A moi donc de trouver la posologie de fù zǐ 附子 qui conviendra à cette patiente.

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 4887

Rejoint 2011-04-13

wen sen - 01 Mars 2018 10:23 MATIN

- sensation de froid (hán 寒)
- douleur articulaire (gǔ jié tòng 骨节痛)

Dans Tai Yang tu as aussi ces 2 symptômes. Dans Shao Yin ils sont plus intenses.
Dans Shao Yin, tu peux observer que ta/ton patiente/t dégage une impression de faible vitalité.

Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 71

Rejoint 2012-05-19

Merci pour ce rappel :  Le patient shao Yin dégage une impression de faible vitalité.
Je t’entends encore le préciser lors de ton cours.