↑ Remonter

Les six stagnations

Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 603

Rejoint 2012-08-06

Dans les six stagnations, il y a celle de la chaleur, mais pas celle du froid, ce qui m’étonne toujours.
Quelqu’un a-t-il une raison médicale à donner sur le sujet ou faut-il l’accepter tel quel ?

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 2614

Rejoint 2011-04-13

Cher confère,,

Ce ne sont pas les 6 stagnations (Liu Zhi) mais les 6 surpressions (Liu Yu) (on pourrait envisager de traduire par 6 congestions, 6 accumulations).

En chinois, en médecine chinoise, la stagnation Zhi 滞 correspond à un ralentissement de la circulation du Qi. Il va moins vite, il a une circulation moins fluide. Ok ? Il ne s’agit pas de cela dans cette théorie. Dans le concept de surpression Yu 郁, il y a l’idée que quelque chose s’arrête de circuler et s’accumule pour provoquer une pression, une surpression (comme dans une cocote).

C’est Liu Wan Su, dynastie Jin/Yuan, qui a établit cette théorie des 6 surpressions. Pour lui Qi, chaleur, humidité, sang, mucosité, aliments, quand ils ne circulent plus, quand ils s’accumulent se transforment tous en feu. Il n’envisage pas qu’une accumulation de froid se transforme en feu. Une accumulation de froid, donne du froid… Sans doute que dans sa pratique clinique il a constaté que le froid s’il stagnait ne se transformait pas en chaleur. Ainsi, pragmatiquement, il ne l’a pas introduit dans les 6 surpressions.

 

Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 603

Rejoint 2012-08-06

Merci Philippe pour cette précision que j’ai déjà corrigé dans un de mes écrits !
J’entends le raisonnement de l’auteur et comprends pourquoi, dans sa logique, il n’a pas intégré le froid dans les liuyu.
Et pourtant… le froid se transforme en chaleur comme on le voit dans de nombreuses pathologies. Cela correspond-t-il à une autre logique ?

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 2614

Rejoint 2011-04-13

Trebor - 15 Juin 2017 07:24 APRES MIDI

Et pourtant… le froid se transforme en chaleur comme on le voit dans de nombreuses pathologies. Cela correspond-t-il à une autre logique ?

Je pense que le froid qui se transforme en chaleur n’est pas si fréquent. C’est plus théorique que réel.

Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 603

Rejoint 2012-08-06

Je ne crois pas que le froid qui se transformation en chaleur soit plus théorique que réel. Je peux te dire que j’en vois des pathologies de ce type et elles ne sont pas théoriques du tout.
- Un humidité-froid + vide de yang d’une diverticulose conduit à des poussés de diverticules qui sont de l’humidité-chaleur.
- Un terrain asthmatique de vide de qi et de yang fait une poussée de goutte subaigüe qui est un bizheng de froid transformé en chaleur.
- Une lombarthrose par bizheng du froid + humidité-froid fait aussi une poussée subaiguë de goutte.
- Le bizheng de la chaleur, avec humidité-chaleur provient, entre autres, d’une transformation du froid avec humidité-froid.
- Les vides de yang des reins s’accompagnent à la longue de vide de yin, mais cela rentre-t-il dans ce cadre de transformation ?
- Les adénomes prostatiques mélangeant humidité-froid et humidité-chaleur existent, mais je ne sais pas si à l’origine il y a une humidité-froid transformée en chaleur où si les deux ont toujours co-existés.
Ce sont quelques exemples qui méritent des échanges !

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 2614

Rejoint 2011-04-13

Oui tout cela existe.
Ce que j’ai compris à la théorie de Liu Wan Su, c’est que ce n’est pas le froid qui se transforme en chaleur, c’est la stagnation de Qi, d’humidité ou la stase de sang qui se transforme en chaleur. Dans tous les cas de goutte ou de Bi Zheng, c’est plus l’humidité qui se transforme en chaleur et pas le froid. Le vide de Yang qui engendre un vide de Yin, c’est un autre mécanisme pathologique, ce n’est pas une accumulation de froid (plénitude de Yin) qui se transforme en chaleur (plénitude de Yang).

Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 603

Rejoint 2012-08-06

Effectivement Philippe, je l’avais constaté : dans les cas cités, quand il y a transformation d’un froid en chaleur, c’est une humidité-froid qui se transforme en humidité-chaleur.
Veux-tu dire alors que ce n’est pas le versant froid qui se transforme chaleur mais le versant humidité ?

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 2614

Rejoint 2011-04-13

Trebor - 16 Juin 2017 09:36 MATIN


Veux-tu dire alors que ce n’est pas le versant froid qui se transforme chaleur mais le versant humidité ?

Oui c’est ça d’après la théorie de Liu Wan Su.

Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 603

Rejoint 2012-08-06

Je prends note de cette subtilité.
Cela veut-il dire que le froid pur ne se transforme pas en chaleur, mais uniquement s’il est accompagné d’une autre énergie ?
Autre exemple : quand le vent-froid se transforme en vent-chaleur, c’est le vent qui se transforme ?

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 2614

Rejoint 2011-04-13

C’est toujours compliqué de faire parler les morts. Je pense que c’est ça oui.
Le froid en s’accumulant ne se transforme pas en chaleur. Il reste du froid.

Cependant, cela n’exclut pas qu’il y ait une autre forme de mutation de froid en chaleur mais pas dans la théorie des Liu Yu, et pas dans l’idée d’une accumulation. Une mutation qui relève d’un autre mécanisme que l’accumulation/surpression. J’ouvre donc ma réflexion, je ne la ferme pas.

Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 603

Rejoint 2012-08-06

1) Y a-t-il un texte plus étoffé sur la théorie des liuyu que la dénomination des six surpressions où se réfèrent-on aux syndromes décrits habituellement ? Dans ce cas, y a-t-il un autre intérêt de les regrouper dans cette théorie que de dire leur transformation en chaleur ?
2) Je soigne en acupuncture un 2e cas de yinhuo et je constate que le symptôme le plus difficile à soigner est l’insomnie. As-tu une expérience sur le sujet ?

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 2614

Rejoint 2011-04-13

Trebor - 16 Juin 2017 10:32 MATIN

1) Y a-t-il un texte plus étoffé sur la théorie des liuyu que la dénomination des six surpressions où se réfèrent-on aux syndromes décrits habituellement ? Dans ce cas, y a-t-il un autre intérêt de les regrouper dans cette théorie que de dire leur transformation en chaleur ?

Tout est en chinois. Mais ça se lit assez bien.

Trebor - 16 Juin 2017 10:32 MATIN

2) Je soigne en acupuncture un 2e cas de yinhuo et je constate que le symptôme le plus difficile à soigner est l’insomnie. As-tu une expérience sur le sujet ?

Je pense que c’est le plus difficile en général, pas simplement en dehors d’un syndrome Yīn Huo. Personnellement, pour l’insomnie, mais résultats sont très variables. Cela va de l’échec complet à une récupération d’un sommeil normal… Et sans grande logique. La seule chose que je peux constater, c’est que plus l’insomnie est très ancienne, très ancrée, que c’est une deuxième nature chez le patient et plus il a usé de psychotrope, moins j’arrive à l’aider. Ce n’est pas une pathologie pour laquelle je suis à l’aise.

Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 603

Rejoint 2012-08-06

Je suis d’accord avec toi concernant l’insomnie, mais une forme très ancienne peut récupérer à condition de “mettre le paquet”. Je veux dire par là, des mois de traitement, sans oublier que nous faisons une séance par semaine, ce qui est peu. Je ne sais pas si tu es d’accord avec moi, mais je trouve que les pathologies par stagnation de qi (et de sang) et accumulation de mucosités sont de plus en plus fréquentes pour toutes sortes de maladies, insomnie a fortiori. Les femmes ont encore des vides de sang. Toutefois, je ne vois plus ou très rarement, de cœur et reins n’ont pas d’échange en ben, seulement en biao.

A propos des six accumulations, connais-tu la septième ? On n’en parle jamais, bien qu’elle soit de plus en plus fréquente avec les conditions économiques actuelles. C’est aussi un yu qui se transforme en chaleur.

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 2614

Rejoint 2011-04-13

Trebor - 16 Juin 2017 06:31 APRES MIDI

Je ne sais pas si tu es d’accord avec moi, mais je trouve que les pathologies par stagnation de qi (et de sang) et accumulation de mucosités sont de plus en plus fréquentes pour toutes sortes de maladies, insomnie a fortiori.

Ce que j’ai observé, c’est que le pouls glissant (huá 滑) est beaucoup beaucoup plus présent qu’il y a 15 ans en arrière, à un point où je me suis demandé il y a quelques mois, si je ne savais plus prendre le pouls !

Trebor - 16 Juin 2017 06:31 APRES MIDI

A propos des six accumulations, connais-tu la septième ? On n’en parle jamais, bien qu’elle soit de plus en plus fréquente avec les conditions économiques actuelles. C’est aussi un yu qui se transforme en chaleur.

Vas-y, raconte nous ta blague !!!!

Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 603

Rejoint 2012-08-06

Concernant le pouls glissant, non, tu n’as pas régressé dans la prise des pouls ; c’est exactement ce que je constate aussi. Tu sais que l’obésité, le diabète et la mal-bouffe augmentent d’une manière épidémique dans le monde, parallèlement à l’augmentation de tout un versant de pathologies concernant les glaires. Il y a donc un rapport direct entre cette “mondialisation alimentaire” et la transformation des syndromes vers des stagnations de qixue + accumulation de Glaires, depuis quelques décennies et dans les deux sexes. En témoigne la perversion des publicités télévisuelles qui vantent des produits sucrés et gras en faisant passer le message qu’il faut manger 5 fruits et légumes par jour “pour votre santé”. Et ça ne va pas s’arrêter, sauf à prendre une décision alimentaire personnelle.

La 7e blague, pardon, accumulation, est bien un film à grand spectacle … intérieur évidemment ! Il s’agit de la stagnation de la pensée qui bloque toute tentative de traiter par le yinyang et le qixue. Dans ce cas, il faut traiter le yi directement, comme si on traitait la branche d’un aigu.

Avatar
Rang
Rang
Rang
Rang

Nombre de messages : 355

Rejoint 2012-03-22

Merci à tous les deux pour cet échange hautement intéressant, qui donne matière à réflexion.
Je suis également heureuse et soulagée de constater que même des thérapeutes de votre calibre ont du mal avec les insomnies, c’est pour ma part toujours un symptôme que je redoute un peu chez mes patients…